Poppy Wyatt est un sacré numéro de Sophie KINSELLA

4ème de couverture :Grosse tuile pour Poppy Wyatt : alors qu’elle doit diner dans quelques heures avec son futur mari Magnus et les terrifiants parents de ce dernier, pas moyen de retrouver sa bague de fiançailles. Et une cata n’arrivant jamais seule, on vient de lui voler son téléphone. Mais miracle : là, dans une poubelle, un portable ! En un rien de temps, Poppy reprend les choses en main… sauf que Magnus est aux abonnés absents, tout comme Lucinda, l’organisatrice du mariage, et que le vrai propriétaire du téléphone, Sam, reçoit d’étranges messages. Et cette fichue bague qui reste introuvable !

Une phrase : «On devrait avoir le choix entre plusieurs annonces correspondant à différents genres de nouvelles « Devinez ! Un truc sensationnel ! Ne manquez pas d’écouter votre boite vocale » ou bien « Asseyez-vous ! Servez-vous un verre. Ce message ne va pas vous enchanter. » »

Petite pause dans mon challenge pour un divertissement : un roman de Sophie Kinsella. J’avais déjà lu un précédent roman de cette auteure (dont je ne remets plus le titre) et je l’avais trouvé assez distrayant : drôle et frais. Même chose pour celui-ci. Bon OK on sait comment il va se terminer dès les premières pages (je devrais même dire dès qu’on a lu la 4ème de couverture !), mais c’est un peu comme les comédies romantiques : on sait très bien qu’il va y avoir des péripéties mais qu’à la fin la fille ne finira pas toute seule ! Ca n’enlève pas le plaisir qu’on prend à suivre ses mésaventures. En plus, ici les rebondissements ne sont pas trop tirés par les cheveux, et l’histoire est plutôt bien menée. Et côté originalité : la place prédominante occupée par les SMS ! Ah, génération connectée, ce livre est pour toi !

Sinon, c’est aussi un livre agréable à lire, pour un pur moment de détente : le genre de bouquin qu’on emmène sur la plage, en été, pour se vider la tête pendant les vacances !

Retour à l'accueil