Le voyage d'hiver  d'Amélie NOTHOMB

4ème de couverture: “Il n'y a pas d'échec amoureux” Amélie Nothomb

Une phrase: Même l'amour ne tire de l'âme rien d'autre que les biens nommées fulgurances: des courts-circuits de quelques secondes.”


Après toutes mes lectures un peu, disons, ardues, j'ai enfin trouvé un livre qui m'a réjouie! Ouf! Bon, il faut dire que j'avais mis un peu toutes les chances de mon côté pour que ce livre me plaise! Avec Amélie Nothomb, je ne peux même plus parler de valeur sûre, c'est plus que ça, c'est toujours un plaisir de lire ses romans, un petit moment parfait. Petit moment car ses livres dépassent à peine les 100 pages, et une fois qu'on est plongé dans l'histoire, on ne peut plus s'arrêter de lire. Je ne vous dirais pas de quoi parle celle-ci, la quatrième de couverture est suffisante; si je vous en dis plus, je casse la magie du roman. Oui, car comme dans tout livre d'Amélie Nothomb, l'intrigue est toujours prenante, surprenante, emmenant le lecteur là où il ne pensait pas aller. Les personnages sont toujours aussi fous (et là, c'est un euphémisme pour dire marteaux, complétement déglingués) et leur histoire improbable. Et c'est tout ça qui fait que la magie opère (sur moi en tous cas): ce cocktail complétement déjanté, à la limite de la réalité, et pourtant on se dit que “oui, une telle histoire pourrait exister”. Allez, pour vous donner envie de lire ce bouquin, je vous donne juste le nom des 3 personnages principaux: Zoïle, Aliénor et Astrolabe... Alors, intrigués?

Retour à l'accueil