Le Lit d'Aliénor, tome 1 de Mireille CALMEL

4ème de couverture: A douze ans, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le fils de Geffroy le Bel, Henri, prétendant au trône d'Angleterre. Par cette union, la jeune duchesse d'Aquitaine apporte à l'ennemi juré de la France l'une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. La mort prématurée du père d'Aliénor offre à Louis VI une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, il célèbre le mariage de son fils avec la duchesse d'Aquitaine. Aliébor doit regagner la cour à Paris accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald...


Une phrase: “Il ne s'était pas passé un règne depuis celui d'Arthur où l'une d'entre nous n'ait été là, familière, indispensable, prompte à apaiser, à comprendre, à soutenir, à guérir et à prévoir dans l'ombre des rois, malgré l'interdit qui pesait sur les anciennes croyances, malgré les prêtres qui nous avaient maudites.”


Voilà un roman que je voulais lire depuis quelques temps déjà. Et j'ai eu beaucoup de chance puisqu'il faisait partie de mon petit pactage calendrier de l'avent!

J'avais déjà lu une saga de Mireille Calmel (http://1000n1.overblog.com/2013/10/le-chant-des-sorci%C3%A8res-tome1-de-mireille-calmel.html ) et j'avais assez aimé son univers, mêlant personnages historiques et magie.

Que dire de ce roman-ci. Tout d'abord, il se lit très facilement. L'écriture est fluide, les actions s’enchaînent avec naturel. Et pourtant on ne sait jamais à l'avance ce qui va se passer. On se laisse porter par l'histoire, on suit Loanna dans ses aventures et on découvre en même temps qu'elle les intrigues et les imprévus. On se retrouve plongé dans l'univers de la jeune héroïne et on ne s'étonne même plus des éléments magiques qui jonchent l'histoire. Et surtout, il y a cette histoire d'amour qui surgit puis disparaît et réapparaît tout au long du roman.

Là où ce roman m'a un peu déçue, c'est que je le trouve trop semblable à ceux de la saga Le Chant des sorcières. J'ai retrouvé le même schéma narratif et un peu les mêmes genres de personnages avec les mêmes lien entre eux: la sorcière, son amie appartenant à la noblesse avec laquelle elle entretient une relation amicale et sexuelle, son amour impossible... Pour peu, on pourrait croire qu'il s'agit du prélude de l'histoire du Chant des sorcières. Cela m'a un peu dérangée, de même que les caractères trop tranchés des personnages qui sont soit bons soit méchants. J'aurais aimé un peu plus de mesure et quelques surprises ou retournements de situation.

Mise à part cela, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. D'ailleurs j'ai déjà attaqué le second tome!


Retour à l'accueil