5ème pays du Challenge : le Viêtnam

5ème pays du Challenge : le Viêtnam

Itinéraire d'enfance de Duong THU HUONG

Titre original: Hành trinh ngày tho âu

4ème de couverture: Fin des années 1950 au Viêtnam. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord.

Pour avoir pris la défense d'une de ses camarades abusée par un professeur, elle se voit brutalement exclue de l'école. Révoltée, elle s'enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père.

Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : [... je n'écris pas les quelques lignes qui suivent car elles dévoilent trop l'histoire à mon goût]

Roman d'apprentissage, ce livre limpide et captivant dépeint magnifiquement, dans un festival de sons, d'odeurs, de couleurs et de paysages, la réalité du Viêtnam après la guerre d'Indochine.

Une phrase: Le vieux gardien a envoyé vers moi un souffle magique qui me donne l'impression d'avoir grandi et qui m'accorde des yeux nouveaux, regardant avec confiance et sérénité les dangers qui me guettent.”


Voilà enfin la prochaine étape asiatique de mon Tour du Monde, annoncée il y a déjà longtemps... Désolée pour l'attente, il faut dire que ces derniers temps avec la recherche d'appart (oui en vue de notre déménagement prochain) je n'avais ni trop le temps, ni la tête, et parfois même plus le courage après une loooongue journée de lire. Quoiqu'il en soit, j'ai enfin lu et terminé ce roman. Et il m'a beaucoup plu.

C'est une jolie histoire : un récit initiatique sur le thème du voyage. On suit la petite Bê a travers ses aventures dans le Nord Viêtnam d'après la guerre d'Indochine pour aller retrouver son père. En fait, les temps de voyage en tant que tels sont assez courts. L'auteur insiste beaucoup plus sur les rencontres et les différents apprentissages qui en découlent pour Bê. La jeune héroïne qui pensait que sa vie serait finie si elle ne pouvait pas aller à l'école, découvre qu'il y a différentes manières d'apprendre, qu'il y a des savoirs qu'on ne trouve pas dans les livres et d'autres qu'elle a appris auparavant et qui ne prennent leur sens que dans l’expérience. Les diverses rencontres qu'elle effectue au long du chemin lui en apprennent beaucoup sur le sens de la vie et la nature humaine, même si Bê a la chance de faire de plutôt belles rencontres.

J'ai aimé également le style de l'auteur, ses phrases simples mais pas simplistes, si bien que ce roman peut être, je pense, aussi bien lu par un ado que par un adulte. Il est accessible sans être trop niais. Et l'auteur décrit énormément les personnages et les paysages. On découvre une part de vie du Viêtnam de l'époque : les traditions, les croyances, les modes d'habitat et de relations, ... J'ai trouvé cela très intéressant. De même que les descriptions des paysages m'ont vraiment enchantées : on se croirait sur place. Moi qui habituellement ne raffole pas de ce genre de détails dans un roman, là l'auteur est parvenue à me transmettre toute l'ambiance du pays, toute la singularité des paysages sans me perdre au cours de son récit ni m'ennuyer. Même plus, ses descriptions m'ont donnée envie d'aller découvrir ce pays en vrai!


Pour ma prochaine lecture, je stoppe mon voyage autour du monde pour effectuer un petit voyage dans le temps! ;-)

Retour à l'accueil