Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-09-17T22:35:27+02:00

Nos jours heureux de Ji-Young GONG

Publié par 1000N1

Le Challenge familial:

1 : Lire un classique

2 : Lire un roman historique.

3 : Un livre qui a obtenu le Goncourt

4 : Lire un roman épistolaire.

5 : Extrême Orient : lire un livre d'un auteur de cette région

6 : Un seul mot : choisir un livre dont le titre ne contient qu'un seul mot

7 : Lire un livre publié l'année de sa naissance

8 : Lire un livre dont le titre comprend un nombre

Nos jours heureux de Ji-Young GONG

4ème de couverture : Yujeong a le coeur en miettes lorsque sa tante Monica, qui est religieuse, l'emmène à la Maison d'arrêt de Séoul visiter un condamné à mort. Rien ne semble pouvoir rapprocher une jeune désespérée de bonne famille d'un triple meurtrier et pourtant... Au fil de leurs rencontres, ils vont se raconter avec sincérité leurs « vraies histoires », affronter les ténèbres et découvrir les lumières éblouissantes au sein de ces ténèbres, réparer leurs âmes meurtries.

Ce roman bouleversant nous parle de la force de l'amour, de pardon et de rédemption. Son auteur, Gong Ji-Young, est une romancière infiniment respectée en Corée pour les combats qu'elle mène pour un monde plus juste. Dans un pays où la peine de mort n'a pas été abolie, Nos jours heureux a provoqué d'âpres débats, et ne quitte pas la liste des best-sellers.

Une phrase: Si je ne l'avais pas rencontré, s'il n'y avait pas eu tante Monica, il serait resté dans ma mémoire comme les articles de journaux le décrivaient : une ordure”


J'ai envie de dire “pas mieux, rien à ajouter à la quatrième de couverture”, mais ce serait un peu facile non?

J'ai lu ce roman dans le cadre du challenge familial. Ayant déjà lu l'an passé un livre d'un auteur japonnais, d'un auteur vietnamien et d'un auteur chinois, je voulais découvrir un autre pays. Et j'ai lu beaucoup d'avis positifs sur ce roman. Bingo, mon choix était fait!


Lorsque j'ai lu le premier chapitre, j'ai trouvé le style très étrange. Je me suis dit que ça devait être un problème de traduction, et que si tout le roman était rédigé ainsi, je risquais de trouver les 300 et quelques pages suivantes très longues! Et puis, je ne sais pas, après quelques pages toutes mes réticences étaient envolées! J'étais transportée par l'histoire. Et je trouvais le récit agréable à lire. J'ai aimé l'alternance du récit relaté par Yujeong, avec des citations sur la peine de mort et le pardon, et les souvenirs relatés par Yunsu (le triple meurtrier). On suit ainsi le parcours de cet homme, qui est allé de malheur en malheur au fil de sa courte vie, s'endurcissant au fil du temps, jusqu'à se retrouver dans le couloir de la mort. On croit au fil du récit mieux comprendre comment un être peut devenir un assassin. Mais on suit également sa rédemption, son évolution en prison, au contact de Yujeong. Et l'auteur veut nous montrer que ce n'est pas un cas unique. Bien sûr, on sent fortement le parti prix, et la volonté de faire passer un message anti-peine de mort. Les citations elles-mêmes sont très orientées, dans le but de faire réfléchir et réagir le lecteur. Mais l'auteur ne cache rien de ses attentions réelles, on sait pertinemment en lisant son roman qu'elle veut prouver l'inutilité et la monstruosité de la peine de mort.

En tant que française, très éloignée de ce débat, j'ai lu une très belle histoire, émouvante. Comment l'aurais-je reçu si j'avais été coréenne?

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
B
Comment étaient les autres livres que tu as lus ? J'ai l'impression que la culture orientale étant très éloignée de la nôtre, il est difficile d'apprécier leur littérature !
Répondre
L
Je suis d'accord avec maman. Les peu de livres que j'ai pu lire sur ces pays, je n'ai pas réussi a adhérer. Du coup, c'est un vrai challenge ta règle. J'ai vraiment envie de trouver un roman qui me fera changer d'avis sur les romans de l'orient

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog