Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-05-28T20:43:52+02:00

Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès MARTIN-LUGAND

Publié par 1000N1

4ème de couverture: “Ils étaient partis en chahutant. J'avais appris q'ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux”

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à son entourage qui l'enjoint à reprendre pied, elle décide de s'exiler en Irlande, seule.

Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper...


 

Une phrase: J'étais dans tous mes états, telle une adolescente transie d'amour, pour un homme que je haïssais il y avait peu de temps encore.”


 

Cela faisait un bon moment que j'avais envie de lire ce roman. Mais avant de me lancer dans cette lecture, j'aurais peut être dû relire l'avis de ma soeur.  http://lydianeyannick.over-blog.com/2015/11/les-gens-heureux-lisent-et-boivent-du-cafe.html Cela m'aurait évité une grosse déception! En effet, j'ai du mal à comprendre comment ce roman peut être plébiscité par tant de lecteurs! Pour ma part, je n'ai pris aucun plaisir à lire ce livre. Je m'attendais à une belle histoire, émouvante. Et surtout, comme j'ai des envies d'Irlande en ce moment (enfin, depuis plusieurs années!), je pensais voyager un peu avec ce livre. Je n'ai trouvé rien de tout cela dans ce roman... Vraiment, rien ne m'a plu : ni le style, ni l'histoire. J'ai trouvé ça niais, cousu de fil blanc, et j'avais parfois l'impression de lire un roman arlequin! Il n'y a que la toute fin qui sort un peu des sentiers battus, et propose une alternative un peu intéressante. Sinon, tout le long du roman, je me suis ennuyée. A chaque nouvelle péripétie, je me disais “non mais c'est pas vrai, comment on peut croire à ça!” Au moins, ya pas à dire, ce livre se lit très vite. On ne se prend pas beaucoup la tête à essayer de suivre! C'est sûr que ce n'est pas de la grande littérature. C'est en tel décalage par rapport au roman précédent (et comparé au livre que j'ai commencé actuellement)! Je vous fait un peu mariner, ce fameux livre que je lis, je l'ai gagné dans la masse critique de babelio (mon 1er livre gagné!!)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
B
Pour la troisième fois, j'espère que cette fois-ci tu le recevra, bien qu'il soit certainement différent des deux premiers. Il ne faut pas se fier au fait qu'un roman, ou surtout certains auteurs (Guillaume Musso, Marc Lévy,...), soient toujours en tête des ventes et aient une super critique pour lire un livre. Souvent, c'est parce que, justement, ils écrivent des livres que j'appelle moi, des romans à l'eau de rose, et qu'un grand nombre de lecteurs ne lisent que ça et qui donc font la richesse des maisons d'éditions et de ces auteurs. D'ailleurs, ne sortent-ils pas un roman par an ?
Répondre
L
Ah, je ne suis pas seule ! Mais je vois que tu es encore plus critique que moi!
Moi j'attends toujours le roman pour leuquel j'ai été séléctionné à la masse critique...je crois qu'ils m'ont oublié...
Répondre
1
Ah zut, oui, moi je l'ai reçu ya un bout de temps... Relance-les!
N
Je l'ai lu il y a quelques années déjà. J'avoue m'être laissée séduire par la couverture et le titre plein promesses. J'en arrive au même constat : promesses non tenues. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est affligeant de bêtise mais nous ne sommes pas loin de la collection Harlequin.
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog