Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-06-18T22:07:16+02:00

Fleurs sauvages de Kimberley FREEMAN

Publié par 1000N1

Le challenge familial 2018:

- Une biographie ou autobiographie

Un récit de voyage ou de visite d'un pays.

un auteur islandais

- le livre "secret" choisi pour moi par ma soeur

un recueil de poèmes

- un roman écrit au 19ème siècle.

- On est nature ! Lire un livre avec un végétal dans le titre et/ou un végétal sur la couverture.

Lire un livre dont l'auteur à les mêmes initiales que toi. 

4ème de couverture: Glasgow 1929 Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d'une vie remplie de mode et d'étoffes. Ce dont elle n'avait jamais rêvé, c'était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.

Londres 2009. Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Nallet, elle avait tout... Jusqu'au jour où elle a tout perdu.

Des décennies les séparent mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruirer leur vie. Un héritage les mènera à la campagne australienne de Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et découvrir ce qu'elle veut vraiment.


 

Une phrase: “En prononçant ces mots, j'ai eu l'horrible sentiment de parler de mon cas. Toute ma vie, jusqu'à ma retraite forcée, j'avais été ni plus ni moins trop occupée pour aimer»


Voici le livre que j'ai choisi pour le challenge, avec le thème "livre avec un végétal dans le titre ou sur la couverture". J'espère qu'on m'accorde "fleurs" comme végétal, même si c'est un terme générique

J'ai choisi ce livre sans grande conviction, un peu au hasard. Lire une histoire qui se passait en Australie me donnait envie.

L'histoire est un peu convenue mais elle est parvenue à m’intéresser. Cela fait un peu penser aux téléfilms de l'après-midi sur M6, le genre d'histoire un peu mièvre et romantique, qui fait rêver les femmes qui s'ennuient les après-midi pluvieux. Cependant, c'est suffisamment bien écrit pour que le côté mièvre ne ressorte pas trop. L'auteur sait mener son récit, alternant entre les deux époques, quand elle souhaite ménager un peu de suspens. On lit donc rapidement ce roman, afin de savoir ce qui va arriver à ces deux héroïnes.

Emma et Beattie sont assez différentes l'une de l'autre mais mues par la même volonté, l'envie d'avancer, de réussir sa vie. Et lorsqu'elles tombent l'armure, elles peuvent même se montrer attachantes.

 

Bien sûr, le maître mot de ce roman est l'amour. L'amour entre un homme et une femme, et aussi entre une mère et sa fille, et entre une grand-mère et sa petite-fille.

Au fil du récit, Emma tente de retracer le passé de sa grand-mère Beattie, tout en soignant ses propres blessures. Il est intéressant et parfois frustrant de la voir patiner, ne rien comprendre alors qu'en parallèle nous, lecteurs, lisons le récit de Beattie, avec toutes ses explications sur les zones d'ombres.

J'ai lu ce roman il y a déjà plus d'un mois (mais pas le temps ni l'envie de rédiger un article!). Aujourd'hui, il résonne un peu différemment en moi. Surtout quand Emma retrace le passé de sa grand-mère, en se rendant compte qu'elle la connait si peu, qu'elle ne s'est jamais trop penchée / intéressée à son passé, et qu'au final elle avait un peu oublié que cette vieille dame avait été une jeune fille et avait vécu toute une vie avant d'être sa grand-mère. On croit très bien connaitre nos grand-parents et pourtant ils sont des énigmes.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
L
C'est le type de livres que j'aime beaucoup lorsque c'est bien écrit.
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog