Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-08-21T15:28:04+02:00

Le dimanche des mères de Graham SWIFT

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Angleterre, 30 mars 1924.Comme chauqe année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu'ils aillent rendre visite à leur mère le temps d'un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désoeuvrée. Va-t-elle passer sa journée à lire? Va-t-elle parcourirla campagne à bicyclette en cette magnifique journée? Jusqu'à ce que Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son ami de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première – et dernière – fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison? Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie.

Graham Swift dépeint avec sensualité et subtilité une aristocratie déclinante, qui porte les stigmates de la Première Guerre – les fils ont disparu, les voitures ont remplacé les chevaux, la domesticité s'est réduite... Il parvient à insuffler à ce court roman une rare intensité, et célèbre le plaisir de la lecture et l'art de l'écriture.


 

Une phrase: “Elle ne saurait jamais (fût-ce à soixante-dix ou à quatre-vingt ans) jusqu'à quel point les autres – ceux qui n'étaient pas écrivains - “écrivaient” les événements de leur vie. »


 

C'est un des romans que j'avais choisi d'emmener en vacances. Je trouvais la couverture très jolie et la 4ème m'inspirait bien. Comme c'est un court roman, je me suis dit que ce serait parfait pour bouquiner sur la plage. Bon, en fait, je n'ai pas trop eu l'occasion de le lire sur la plage car déjà on y va peu, et avec une loustic de 2 ans et demi, pas trop le temps de lire sur la plage (“regarde maman mon chateau” “regarde maman un coquillage” “regarde maman je fais quoi”)
Concernant ce roman en tant que tel, je peux déjà dire que les premières pages m'ont assez plu. C'est très bien écrit, agréable à lire. Ensuite, j'ai commencé à avoir un peu plus de difficultés à adhérer à cette histoire. J'avais l'impression que l'auteur nous relatait sans cesse les mêmes événements, tournait en rond dans son récit. L'héroïne nous raconte ce qu'elle vie, tout en analysant, en accompagnant chaque acte de ses pensées. Ca traîne un peu en longueur. Pour susciter notre intérêt, l'auteur laisse entendre que ce qui s'est passé ce jour-là dans la vie de Jane, l'héroïne, aura une incidence sur toute sa vie. Alors on lit. On lit. Et on attend, l’événement. On le voit vite venir, bien avant que l'auteur nous le révèle. Et sincèrement, il n'y a aucune surprise. D'ailleurs, dans tout ce roman il n'y a aucune surprise. J'ai plus eu l'impression de lire une longue réflexion sur le sens de la vie, l'écriture, la manière dont on se raconte sa propre vie, et dont on la raconte aux autres. Pas inintéressant, mais pas terriblement passionnant non plus.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
L
Pendant les vacances, je lis toujours moins. En même temps si on part au bord de l'océan, c'est pour profiter du dépaysement et partager ces moments en famille.
Répondre
1
Tout à fait! Mon deuxième roman c'est simple je l'ai lu pendant les siestes de papillon et la nuit (jusqu'à 1h du matin! Pas une super idée pour se reposer!! :-D )

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog