Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-08-21T15:34:40+02:00

Sans nouvelles de toi de Joy FIELDING

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Ce voyage au Mexique était censé être une fête, il va tourner au cauchemar pour Caroline et son mari Hunter. Un soir, alors qu'ils s'apprêtent à célébrer leur anniversaire de mariage au restaurant de l'hôtel, la baby-sitter leur fait faux bond. Hunter finit apr convaincre sa femme qu'il n'y a aucun danger à laisser leurs deux petites filles endormies dans leur chambre. Mais quand ils reviennent, la cadette, Samantha, deux ans, a disparu.

S'ensuivent des jours, des semai

nes et des années d'angoisse. L'enquête piétine et les médias s'acharnent sur Caroline, la décrivant comme une femme égoïste et indigne. Pourtant, cette mère déchirée continue d'espérer qu'on retrouve son enfant, persuadée que quelqu'un lui cache la vérité.

Quinze ans plus tard, Caroline reçoit l'appel troublant d'une jeune femme de dix-sept ans qui s'appelle Lili et qui croit se reconnaître dans l'un des portraits modifiés relayés par les médias. Samantha serait-elle toujours vivante? Et que s'est-il réellement passé la nuit où la petite fille a disparu?

Romancière canadienne à succès, Joy Fielding décrit avec brio les pensées intimes et les angoisses de ses personnages, mais aussi, dans ce roman, la violence de médias.

 

Une phrase: “Caroline savait qu'elle allait trop loin, mais les mots s'échappaient de sa bouche sans qu'elle puisse les arrêter, poussée par quinze ans de rage contenue” »

Et voilà mon deuxième roman des vacances. Celui-là, je le dis de suite, j'ai a-d-o-r-é. D'ailleurs je l'ai lu en deux jours! D'habitude je ne lis pas trop ce genre de roman, qui a un côté un peu “intrigue policière”. Mais en fait, il n'a rien à voir avec un roman policier. On s'attache moins à trouver le coupable qu'à vivre ces 15 années avec Caroline. Même si bien sûr, comme elle, durant toutes ces pages, on espère comprendre ce qui est arrivé à Samantha.
Le roman débute avec le présent, Caroline “aujourd'hui”. Et on voit que des années après, l'absence de sa fille est toujours douloureuse et surtout que les médias la poursuivent et s'acharnent violemment sur elle. Puis on retourne dans le passé et l'auteur nous raconte l'enlèvement de l'enfant, il y a 15 ans. Tout le roman est construit ainsi, un va-et-vient entre présent et passé. Et je trouve que les deux époques sont tout autant intéressantes. Je prenais autant de plaisir à lire les chapitres du temps présent que ceux du passé. On s'attache très vite aux personnages. A Caroline bien sûr, mais aussi à Michelle, la grande soeur de Samantha, qui souffre tellement de l'absence de sa sœur et du manque d'attention de sa mère à son égard. Ces deux femmes sont très touchantes, et on aimerait tellement qu'elles se comprennent, qu'elles partagent leur douleur. Mais elles ont vécu un tel drame que cela semble impossible. Trop de tristesse, trop de souffrance et avec le temps trop de ressentiment. Le père, Hunter, nous est forcément moins sympathique car non seulement, il est un peu responsable de l’événement mais en plus “il s'en tire bien”. Bon, c'est peut être aussi car on vit toute l'histoire du point de vue de Caroline, donc on est forcément un peu “de son côté”.

Au-delà de la construction des personnages que j'ai vraiment apprécié, l'intrigue est aussi bien menée. Tout le long du roman, on se questionne sur ce qui a bien pu arriver à Samantha. On soupçonne les uns et les autres. Et ce n'est qu'à la toute fin que tout s'éclaircit.

Bref, un très bon roman, plein d'émotions.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog