Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-04-18T15:41:00+02:00

Les yeux au ciel de Karine REYSSET

Publié par 1000N1

4ème de couverture: L'anniversaire du grand-père s'éternise. Scarlett ne supporte plus la présence des triplés, ses cousins aux yeux délavés. Pour les effrayer, elle leur parle du fantôme qui lui rend visite à la nuit tombée. Celle qu'elle appelle Bonnie, comme dans Autant en emporte le vent, s'est évaporée trente ans plus tôt. Les adultes, inconsolés, se souviennent. Sauront-ils enfin s'avouer ce qu'ils ont sur le coeur?

"Notre sœur, c'était un oiseau. Une fée, un papillon, ça ne vit jamais très vieux, c'est trop beau, trop fragile."

 

Quelques phrases : "Ce n'est pas vrai, pensa-t-il, ils n'étaient pas tous réunis, il manquait sa fille. Il manquait Violette. Il ne s'était pas passé un jour sans qu'il pense à elle. Il se leva pour dire un mot à l'assemblée. La tête lui tourna, il avait trop bu, il ne devait pas gâcher la fête avec ses souvenirs. Il se rassit."

 

Voici donc le deuxième roman sur le thème de la famille! Et même une grande famille! On pourrait presque s'y perdre, lors de ce grand week-end de rassemblement pour les 70 ans du patriarche. Mais justement pour qu'on ne s'y perde pas, l'auteur a doté ses personnages de prénoms assez improbables (Achille, Stella, Scarlett, Noé, Merlin, etc...) et nous a même fait cadeau d'un petit arbre généalogique au début du roman. Personnellement, j'ai trouvé que c'était un peu trop. J'aime bien prendre le temps au début d'un roman de découvrir qui est qui et leurs liens entre eux. J'ai eu l'impression, avec cette présentation schématique, que l'auteur voulait gagner du temps. De même, en abordant dès le départ ce qui est sensé être un secret de famille – le décès de l'un des enfants de la fratrie – elle m'a un peu volé le plaisir de le découvrir au fil des pages.

Pour revenir à ce récit, je trouve que l'histoire est vraiment originale. L'auteur a pris soin de réellement crée toute une famille, avec des liens plus ou moins distendus entre ses membres, des relations parfois conflictuelles, et des personnages en proie à leurs propres tourments. On sent vraiment que chacun a été réfléchi, travaillé. On sent le sens du détail et l'envie d'être au plus près de la réalité. D'ailleurs, ça marche, on croit à ces personnages, à cette famille, particulière, à son histoire chaotique. Je regrette seulement que tout cela soit donné à lire en moins de 200 pages. Il y aurait tellement à dire, tellement d’événements à développer plus, tellement d'histoires à raconter. C'est dommage que l'auteur ne laisse pas plus de temps à son récit. Et de ce fait, on ne s'attache pas vraiment aux personnages. Pour ma part, je les ai trouvé quasiment tous antipathiques.

Je ferme donc ce roman avec un avis mitigé, car je pense qu'il aurait pu être encore mieux si l'auteur avait laissé l'histoire se dérouler à son rythme, sans la condenser.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
L
Ca fait longtemps que je veux lire un livre de Karine REYSSET "Comme une mère". Mais comme il n'est pas à la médiathèque et que je n'ai pas pris le temps d'aller l'acheter, je ne l'ai toujours pas lu… Celui-là me tente bien aussi, faudra que tu me le prêtes.

C'est marrant, moi je lis en ce moment un roman de son compagnon !
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog