Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-05-12T11:21:31+02:00

Kafka sur le rivage de Haruki MURAKAMI

Publié par 1000N1

Les thèmes du challenge familial de 2021:

un livre dans lequel il est question d'une relation mère / enfant

- un livre dont le titre contient un nom propre

 - un livre écrit par un auteur ayant le même prénom qu'un membre de notre famille

- un livre publié l'année de mes 20 ans

- un roman dont l'intrigue se déroule sur plusieurs années, voire plusieurs générations

- un documentaire

un livre dont le héros est un enfant

- un livre se déroulant dans un pays que je rêve de visiter

4ème de couverture: Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation où se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur, la richesse de Haruki Murakami. Une oeuvre majeure qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature.

Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui.

Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse.

Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus, un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et encore bien d'autres choses... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

 

Quelques phrases : "Le temps n'était pas un problème pour lui. Il ne possédait pas de montre et avait une façon bien à lui d'appréhender le temps. Le matin, le jour se levait, et quand le soleil se couchait, la nuit suivait. Lorsqu'il commençait à faire sombre, Nakata se rendait aux bains publics de son quartier, puis il rentrait chez lui et dormait. Les bains étaient fermés certains jours et, dans ce cas-là, Nakata rentrait chez lui sans s'être lavé. Il savait quand arrivait l'heure des repas, parce qu'il avait faim et, lorsque venait le jour de toucher sa pension (il y avait toujours dans son entourage une personne assez aimable pour lui rappeler que ce jour approchait), il svaait qu'un mois c'était écoulé."


 

Je vous avais annoncé un livre moins terre à terre, le voici! Et pour le coup je peux vous dire qu'one st loin, bien loin de l'histoire banale. Rien dans ce roman ne peut me faire penser à mon quotidien ou à une expérience que j'aurais vécue!

La quatrième de couverture résume parfaitement l'intrigue sans trop en dévoiler. D'ailleurs, si on souhaite en dire plus, on risque bien probablement de s'embrouiller et de raconter la moitié du roman!

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. A la fois pour ce récit peu banal de ces deux héros dont la route finit par plus ou moins se croiser, et pour l'écriture de l'auteur. J'avais déjà lu un roman de cet auteur que j'avais beaucoup aimé. Celui-ci est vraiment différent, mais tout autant dépaysant. C'est un peu un ovni d'ailleurs, même dans son style. Des voix s'entremêlent, des récits à la première personne, à la troisième personne, des comptes-rendus d'interrogatoires, une lettre. On passe d'évènements de la vie quotidienne à d'autres d'ordre surnaturel. Et tout au long du récit, l'auteur glisse des informations que l'on croit souvent fondamentales pour la suite du récit alors qu'elles ne le sont pas! Il distille mille questions dont on brûle de connaitre les réponses, mais j'ai compris dans le dernier tiers du roman que beaucoup resteraient en suspend ou à ma libre interprétation. Et j'avoue qu'en refermant le livre je me suis dit que je n'avais quand même pas tout compris, certains points demeuraient bien obscures. Et pourtant, j'ai adoré cette lecture!

Alors si vous aimez le cohérent, le terre à terre, le logique ; si vous aimez clore un roman avec toutes les explications clés en main, ce livre n'est certainement aps pour vous. Mais si vous cherchez à être surpris, déstabilisé, bousculé (à la limite de l'écœurement parfois, il faut bien le dire) dans ce cas, lisez ce roman incroyable.


 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
B
t'as coché un livre dont le titre contient un nom propre !
Répondre
1
Oui j. Ai changé du coup ! ????
S
Ça semble étonnant ton livre. Peut-être trop perché pour moi !
Répondre
B
Mymy, il me semble que tu as eu 20 ans en 2006, non ?
Répondre
1
Mais oui je viens de penser à ça sous ma douche ! J'ai pensé année du bac. Mais bac j'avais 18 ans ????

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog