Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-02-02T15:40:46+01:00

Quand Hitler s'empara du lapin rose, une enfance en exil de Judith KERR

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Berlin, 1933. A neuf ans, Anna aime lire, dessiner, se rendre au zoo avec son frère Max.

Brusquement, tout change. Son père disparait sans prévenir. Puis elle-même et le reste de la famille s'exilent pour le rejoindre en Suisse. C'est le début d'une vie de réfugiés. D'abord Zurich, puis Paris, et enfin Londres. Avec à chaque fois de nouveaux usages, de nouveaux amis, une nouvelle langue.

Ce périple plein d'angoisse et d'imprévus est ensoleillé par al cohésion de cette famille qui fait front ensemble, célébrant le bonheur d'être libre.

Cette histoire, c'est celle de Judith Kerr. Elle signe avec Quand Hitler s'empara du lapin rose un roman autobiographique bouleversant, précieux témoignage de l'exil et de la montée du nazisme à travers les yeux d'une enfant. Un roman inoubliable à lire à tout âge.

 

Une phrase : Comment avait-elle pu l'abandonner là-bas au profit de ce chien idiot et sans intérêt que Heimpi lui avait emballé? Quelle erreur! Irrattrapable erreur!”


 

J'avais entendu parler de ce roman, j'aimais bien son titre et sa 4ème de couverture. Ma PAL étant quasi terminée, je l'ai emprunté fin d 'année 2018. Mais je prends moins le temps de lire en ce moment et surtout moins le temps de poster! D'où ce 1er article de 2019 posté en février!

Concernant ce roman, je l'ai trouvé sympa à lire. L'histoire est intéressante car elle touche une période de l'histoire dont on parle peu : l'avant seconde guerre mondiale, avec un point de vue lui aussi particulier, celui d'une petite fille allemande. En fait, l'histoire pourrait très bien se passer à n'importe quelle époque et dans n'importe quel pays, car ce que l'on vit vraiment avec Anna c'est l'exil, la perte de repère, l'abandon de tout ce qui comptait pour elle. Elle doit suivre ses parents au gré de leur fuite, et découvrir de nouveaux visages et des habitudes de vie bien loin de celles qu'elles connaissaient avant. A travers ce récit particulier, c'est un peu la réalité de tous les enfants migrants qu'on touche du doigt : apprendre une nouvelle langue, se sentir étranger à ce que les autres vivent, avoir honte de ne pas parler correctement, de ne plus avoir d'argent, etc... Et une chose si terre à terre, mais si terrible pour un enfant : avoir dû choisir parmi ses jouets lequel emmener et avoir dû, de ce fait, abandonner les autres à un triste sort. Et surtout, grandir tellement vite et se sentir tellement différent de l'enfant qu'on était avant l'exil, de celui qu'on aurait pu être si la vie s'était déroulée sans accroc.

Bref, c'est un joli roman sur un thème universel. Par contre, je n'avais pas saisi qu'il y avait un tome 2. Je le lirai sûrement, mais je dois dire que si ce premier opus m'a plu, il ne m'a pas passionné au point que j'attende de lire le tome 2 avec impatience...

Voir les commentaires

2018-12-27T15:13:23+01:00

Lettres du Père Noël de John Ronald Reuel TOLKIEN

Publié par 1000N1

4ème de couverture :  Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. comme Bilbo le Hobbit et Roverandomles Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre -parfois deux- prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l'ours polaire.

Ces trentes lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l'homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien.

 

une citation:  "J'espère que vous aimerez vos bas cette année : j'ai essayé de trouver tout ce que vous avez demandé, mais les réserves ont été mises sans dessus dessous - voyez-vous, l'Ours Polaire a été malade"

 

Voici un livre de circonstance en cette fin d'année! Un merveilleux petit livre prêté par ma grande soeur (vous trouverez son article sur ce livre ici).
Autant vous prévenir, ce livre ne ressemble à rien de connu. Ce n'est pas un roman, et on ne peut pas vraiment parler non plus de style épistolaire, puisque TOLKIEN écrit à ses enfants, mais en se faisant passer pour le Père Noël et en inventant tout plein d'aventures. On ne peut que saluer son imagination, et sa constance : ces lettres envoyées durant plus de 20 années! (chaque lettre faisant allusions aux événements antérieurs). Quelle mémoire pour écrire un tel récit sur plusieurs années, sans se recouper, sans se redire ou se médire! J'admire l'oeuvre. Sans oublier les dessins accompagnant les lettres qui sont splendides.

Le récit en tant que tel peut semble un peu lacunaire. Eh oui, il s'agit de lettres écrites à des enfants, pas d'un roman ni même de nouvelles. Le narrateur relate donc les mésaventures du père Noël et de sa tribu, mais en condensé. Parfois on aimerait qu'il se laisse aller à un vrai récit, sur plusieurs pages, mais ce n'est pas le lieu malheureusement. 

Malgré cela, c'est un petit livre passionnant à lire, et une si jolie idée, que c'est décidé, l'an prochain, c'est moi qui écrit la lettre du Père Noël à mon petit papillon!

Voir les commentaires

2018-12-27T14:48:53+01:00

La petite Fadette de George SAND

Publié par 1000N1

Le challenge familial 2018:

- Une biographie ou autobiographie

Un récit de voyage ou de visite d'un pays.

un auteur islandais

- le livre "secret" choisi pour moi par ma soeur

un recueil de poèmes

- un roman écrit au 19ème siècle.

- On est nature ! Lire un livre avec un végétal dans le titre et/ou un végétal sur la couverture.

Lire un livre dont l'auteur à les mêmes initiales que toi. 

4ème de couverture : Landry et Sylvanet sont jumeaux. Beaux garçons, pareils en tout point, ils ne supportent pas d'être séparés. Mais tout change le jour où Landry rencontre la petite Fadette : sous ses dehors de sorcière, méprisée de tous, le jeune homme découvre une beauté pure. Fou de jalousie, Sylvanet décide de tout mettre en oeuvre pour empêcher ces deux là de s'aimer...

 

Une citation :  "Il se trouvait en train de se rappeler les défauts et les qualités de la petite Fadette ; et, pour la première fois, il y donnait une intention et un intérêt dont il ne se serait pas cru capable un moment plus tôt"

 

8ème et dernier livre du challenge familial! Il était temps que je le lise et le publie avant de partir sur un nouveau challenge!
Je devais choisir un roman du XIXeme. J'ai longtemps hésité sur l'auteur... Puis rapidement je me suis décidée pour Victor HUGO ou George SAND. J'ai d'abord emprunté un roman de George SAND en septembre, mais je n'ai pas pu aller au bout... Mi-novembre, devant l'urgence de la situation, j'ai jeté un oeil à la bibliothèque familiale. J'ai alors hésité entre TOLSTOI et encore George SAND. Devant le nombre de pages d'Anna Karénine, j'ai opté pour La petite Fadette

J'avais déjà lu ce roman plus jeune, mais je n'en gardais pas un grand souvenir. Je me rappelais que je l'avais bien aimé. Je me suis donc lancée dans la lecture de ce triangle amoureux s'annonçant comme une tragédie, en attendant la tragédie! Mais chez SAND, point de tragédie, juste une histoire simple de gens simples. Un peu sous forme de conte, où Cendrillon devient une princesse, non pas grâce à la magie, mais grâce à l'amour. "Aux coeurs purs rien d'impossible" pourrait être la morale de cette histoire, puisque après des années de peine et de travail, la petite Fadette obtient enfin tout ce dont elle rêvait. 

Mais je m'emballe et dévoile là fin avant de parler du début! J'ai commencé ma lecture par un bond dans le temps. En effet, dès qu'on ouvre ce roman, on sent que le récit se situe à une autre époque. Déjà du fait des personnages, de leurs activités, de leur quotidien, mais aussi par l'écriture. Je l'ai trouvée un peu surannée, on n'écrirait pas ainsi aujourd'hui. Le style, le récit, les dialogues, tout semble sorti d'un autre temps. Ce n'est pas désagréable à lire, mais ça met une certaine distance avec le récit. Je me suis quand même plongée dans l'histoire, attendant le drame - c'est mon côté tragédienne, j'aime les histoires impossibles, celles qui font pleurer - mais le drame n'est jamais arrivé. Tant pis! J'ai aimé cette lecture malgré tout, celle d'une histoire simple de gens simple, comme je le disais plus haut. Mon seul regret est qu'elle ne m'ait pas fait verser une larme... 

Voir les commentaires

2018-12-18T07:39:08+01:00

Clic Clac ça brille

Publié par 1000N1
Clic Clac ça brille

Olàlà, le temps file file file et j'ai l'impression de n'avoir plus une minute pour moi! Autant dire que faire les petites activités du calendrier de l'avent s'avère plus complexe qu'envisagé... 
Le challenge de lecture du week-end : même pas la peine d'y penser avec tout ce qui était déjà prévu au programme! Je voulais vous poster un mini challenge avec des livres de Noël qui ont plu à mon petit papillon, mais pas du tout eu le temps... Je le ferais sûrement plus tard!

Dans un autre genre, il y a aussi deux livres que j'ai terminés et toujours pas publiés sur ce blog, et quelques coutures aussi en attente de leur heure de gloire!

En attendant, j'essaie de rattraper un peu mon retard et je publie la photo pour hier...

J'aime beaucoup les illuminations de la ville de Remiremont. c'est si joli ce bleu et argent, tellement festif. Malheureusement, une photo ne rend pas la magie des lumières... J'aime beaucoup cette ville, mais à la période de Noël je la trouve magnifique!

J'aime beaucoup les illuminations de la ville de Remiremont. c'est si joli ce bleu et argent, tellement festif. Malheureusement, une photo ne rend pas la magie des lumières... J'aime beaucoup cette ville, mais à la période de Noël je la trouve magnifique!

Voir les commentaires

2018-12-09T20:43:04+01:00

Tag de Noël

Publié par 1000N1
Tag de Noël
Tag de Noël

Si Noël était…
Une gourmandise : du pain d'épices bien sûr (même si c'est plutôt la gourmandise associée à St Nicolas...)                                                       

Une émotion : la gratitude (comment ne pas remercier Dieu, la vie, le Père Noël ;-) quand on se retrouve tous réunis)

Une musique : Noël Blanc (chanté par Tino Rossi, cette chanson me replonge en enfance, et je me souviens du sapin et de la maison que l'on décorait avec mes soeurs, des chants de Noël plein les oreilles)                                                                    

Un plat : du saumon fumé sur de petits toasts

Un livre : euh c'est bête mais aucun ne me vient qui serait associé à Noël...                                                 

Un vêtement : une parie de gants (pour faire des batailles de boules de neige et un énorme bonhomme de neige)

Un film : Sissi Impératrice (eh oui, chacun ses classiques! Mais je me souviens que c'est le film qu'on regardait chaque année durant les vacances de Noël) ou alors dans un autre genre et autre classique : le Père Noël est une ordure                                                                                       

Un rêve : Fêter le prochain Noël avec tous les membres de ma famille en bonne santé

Un souvenir d’enfance : la découverte des cadeaux déposés par le Père Noël, moment magique!              

Une image : les villages enneigés que l'on voit sur les vieilles carte de voeux

Une décoration : l'étoile que l'on pose au sommet du sapin                                                                     

Une tradition : se retrouver en famille chez mes parents ou oncles et tantes à tour de rôle chaque année

Une couleur : le rouge!   

Un bonbon : les pâtes de fruit (je n'en suis pas vraiment fan, mais il n'y a qu'à cette période que j'en mange)

Un cadeau: maintenant, mon plus beau cadeau c'est de voir l'impatience puis le plaisir dans les yeux de ma fille, et de mes neveux et nièces d'amour!

Voir les commentaires

2018-12-03T21:29:07+01:00

Il était 6 fois Noël

Publié par 1000N1
Il était 6 fois Noël

Cette année, je me laisse tenter par le challenge sympa que ma grande soeur réalise tous les ans. 

Bon, j'ai déjà loupé les propositions pour le 1er et le 2 décembre, mais pour aujourd'hui lundi 3, voici ma proposition au thème : la photo "petit bonheur du jour"

Lire avec mon petit papillon la lettre que le Père Noël lui a envoyée en réponse à sa lettre à elle. Bon, la prose du Père Noël n'est pas transcendante, mais la joie de ma poucinette qui découvre une lettre pour elle dans la boite au lettre - qui plus est une lettre du Père Noël !- ça c'était le gros kif du jour !

Lire avec mon petit papillon la lettre que le Père Noël lui a envoyée en réponse à sa lettre à elle. Bon, la prose du Père Noël n'est pas transcendante, mais la joie de ma poucinette qui découvre une lettre pour elle dans la boite au lettre - qui plus est une lettre du Père Noël !- ça c'était le gros kif du jour !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog