Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-11-28T17:06:57+01:00

Des histoires pour cent ans de Gregory NICOLAS

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Comment dépasser la légende familiale ? Sous l'Occupation, ils suivent un chemin semé d'embûches. Pierre, à peine sorti de l'enfance, traverse la Bretagne à vélo. Perrine paie le prix fort parce qu elle est trop belle. Marthe et Marcel s'enfuient à pied sous les bombes avec un bébé. Deux générations plus tard, dans un pays en crise, Matthieu, Ève et Marc sont à leur tour confrontés à des situations qui les dépassent. Il leur faudra se montrer à la hauteur de leurs grands-parents héroïques. Avec le ton décalé et la grande douceur qui lui sont propres, Grégory Nicolas nous raconte les histoires transmises de génération en génération, celles qu on subit, celles qui nous libèrent. "Des histoires pour cent ans" est un roman sur les héros ordinaires et les liens familiaux.


 

Ce livre était exposé à la médiathèque. La couverture m'a paru sympa, et la 4ème m'a bien donné envie. Il faut dire qu'en règle générale, j'aime plutôt les histoires qui se passent durant la 2nde guerre mondiale. Et puis, cerise sur le gâteau, on me promettait une histoire transgénérationnelle. J'imaginais déjà une intrigue se tissant au-delà des âges, un secret bien gardé. Bref, avant même d'ouvrir ce livre je m'étais déjà fait mon petit film!
Je n'ai pas trouvé cela dans ce roman, autant le dire de suite. Par contre, une histoire très surprenante, voire loufoque, qui s'emballe au fil du récit, passant de l'Histoire, à l'ordinaire puis à l'extra-ordinaire. Je me suis même dit que le présent imaginé par l'auteur était un peu tiré par les cheveux : croyait-il vraiment qu'une mesure politique, à l'heure d'aujourd'hui, pourrait mettre autant de gens dans la rue, faire se rebeller le citoyen de base, a-politisé, jusqu'à la guerre civile? Je précise que j'ai lu ce roman en octobre, bien avant la crise des gilets jaunes donc, qui m'aurait sûrement fait voir ce livre d'un autre oeil! En octobre, j'ai trouvé l'idée d'une révolution du peuple contre les élites qui leur dictaient une loi soit disant pour protéger leur santé complètement improbable. Et l'auteur m'a perdu à partir de là. Clairement je ne croyais plus à son histoire. Aujourd'hui, je serais sûrement un peu plus bienveillante en le lisant. Non pas que je pense que nous courrons droit vers la guerre civile comme dans le roman, mais je constate que l'esprit de révolte n'est jamais bien loin chez les français, qui ne s'en laissent pas compter.

Voir les commentaires

2018-11-17T18:48:20+01:00

Petit traité d'écologie sauvage, de Alessandro PIGNOCCHI

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Et si le premier ministre se prenait de passion pour les rainettes?

Et si écraser un hérisson par mégarde risquait de déclencher la fureur de son esprit protecteur?

Et si le monde et ses dirigeants adoptaient l'animisme des Indiens d'Amazonie?

La culture occidentale traditionnelles, quant à elle, ne subsisterait plus que dans quelques régions françaises, où un anthropologue jivaro viendrait l'étudier et militer pour sa sauvegarde.

De ce parti pris, Alessandro Pignoccho fait émerger un monde où les valeurs s'inversent, les   se déplacent et où les rainettes reçoivent enfin la considération qu'elles méritent.


 

Une phrase: ou plutôt une planche!

 

J'ai acheté ce livre à mon cher et tendre après avoir entendu une bonne chronique concernant cette BD et cet auteur sur France inter.

C'est une petite BD assez surprenante, composée de plusieurs petites histoire. L'auteur imagine un présent différent, où la conscience écologique prônerait sur la rentabilité économique. L'ordre mondial est inversé : il est convenu que chaque être vivant à la même valeur. Ainsi, écrasé un hérisson est dramatique, se marier avec une papaye autorisé par la loi, à condition que la papaye soit consentante, se faire dévorer par un tigre la plus belle façon de finir sa vie.
Bref, c'est un livre qui fait sourire mais prête surtout à réfléchir sur notre mode de vie actuel. J'ai particulièrement apprécié les histoires où c'est un indien jivaro qui examine et étudie notre société. Ses analyses de nos habitudes sont drôles et montrent aussi comment nous avons-nous même pu mal interpréter des civilisations très éloignées des nôtres, en essayant de les analyser à partir de notre modèle de société.

Voir les commentaires

2018-11-17T18:40:50+01:00

L'arabe du futur 4, Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992) de Riad SATTOUF

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Ce livre raconte l'histoire vraie d'un adolescent de moins en moins blond, de sa famille franco-syrienne et du coup d'Etat de son père.


 

Une phrase: ou plutôt une planche!


 

Enfin le tome 4! Mon cher et tendre l'a dévoré, et ensuite ce fût mon tour! Ce livre est tout aussi intéressant et agréable à lire que les 3 tomes précédents, mais il est beaucoup plus sombre. On découvre que la famille de Riad se désintègre petit à petit. Les univers de ses deux parents s'éloignent de plus en plus, et il se retrouve pris dans ce conflit, tout en laissant transparaître une réelle préférence pour al vie occidentale. Il faut dire qu'en Syrie il se fait maltraiter par les autres enfants, du fait de sa blondeur et de sa prétendu judéité. En France, la vie est plus simple jusqu'à son arrivée au collège où son patronyme lui vaut beaucoup de moqueries. On comprend réellement comme la vie de Riad, et au-delà celle des enfants issus de couples mixtes, appartenant à deux cultures très différentes, peut être compliquée, avec ce sentiment d'être rejeté de toute part et de n'être chez soit nulle part.

J'ai encore beaucoup aimé ce livre. Même s'il a un côté vraiment noir. Et j'attends le tome 5 avec impatience, surtout que la BD se termine sur ce fameux “coup d'état du père” qui instaure un sacré suspens.

Voir les commentaires

2018-11-17T17:45:40+01:00

Poèmes à Lou précédé de Il y a de Guillaume APOLLINAIRE

Publié par 1000N1

Le challenge familial 2018:

- Une biographie ou autobiographie

Un récit de voyage ou de visite d'un pays.

un auteur islandais

- le livre "secret" choisi pour moi par ma soeur

un recueil de poèmes

- un roman écrit au 19ème siècle.

- On est nature ! Lire un livre avec un végétal dans le titre et/ou un végétal sur la couverture.

Lire un livre dont l'auteur à les mêmes initiales que toi. 

4ème de couverture: Etant donné qu'il n'y a pas de 4ème de couverture, je vous mets le début de la préface : "Rien n'est indifférent de ce que nous a laissé Apollinaire. Ni les ébauches qui nous ramènent au seuil de la rêverie et à la naissance de l'oeuvre, ni les pièces de circonstance et les lettres en vers pour lesquelles il a toujours eu un faible, ni même les poèmes qu'il n'a pas repris dans ses grands recueils, après les avoir publiés dans des revues. [...]"

 

Un poème: “Quatre jours mon amour pas de lettre de toi

Le jour n'existe plus le soleil s'est noyé

La caserne est changée en maison de l'effroi

Et je suis triste ainsi qu'un cheval convoyé


 

Que t'est-il arrivé souffres-tu ma chérie

Pleures-tu Tu m'avais bien promis de m'écrire

Lance ta lettre obus de ton artillerie

Qui doit me redonner la vie et le sourire


 

Huit fois déjà le vaguemestre a répondu

"Pas de lettres pour vous" Et j'ai presque pleuré

Et je cherche au quartier ce joli chien perdu

Que nous vîmes ensemble ô mon cœur adoré


 

En souvenir de toi longtemps je le caresse

Je crois qu'il se souvient du jour où nous le vîmes

Car il me lèche et me regarde avec tendresse

Et c'est le seul ami que je connaisse à Nîmes


 

Sans nouvelles de toi je suis désespéré

Que fais-tu Je voudrais une lettre demain

Le jour s'est assombri qu'il devienne doré

Et tristement ma Lou je le baise la main. »

Le choix du recueil de poèmes pour ce challenge a été compliqué pour moi... Je ne savais pas quoi choisir, et si j'aime lire un ou deux poèmes comme ça, tout un recueil, ça fait beaucoup de poèmes! Quand j'ai vu ce recueil d'Apollinaire à la médiathèque, je me suis dit "pourquoi pas". Poèmes à Lou, j'en avais déjà vaguement entendu parler. Je me souvenais qu'il s'agissait de lettres, et j'avais appris à l'école qu'Apollinaire avait écrit des calligrammes. Je me suis donc lancée dans la lecture de ce recueil sans en connaitre grand chose, et je m'attendais à des poèmes romantiques. Tout faux!

 

Déjà, la préface m'a permis de connaitre un peu plus le contexte dans lequel ces poèmes ont été écrit (ce qui est en fait fondamental, car on ne les lit alors plus de la même façon, et on porte un autre regard sur le poète et sur sa muse). La brève biographie d'Apollinaire m'a aussi fait découvrir ce personnage. Première découverte : Apollinaire est un pseudo! Et Apollinaire n'a été naturalisé français qu'en 1916, suite à ses faits d'armes. Enfin, les poèmes à Lou ont été écrit depuis le front. Dernière surprise, Apollinaire est décédé de le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole (ce qui a été pas mal redit ces derniers jours dans les médias, avec le centenaire de l'armistice). Je me suis rendue compte que j'étais vraiment ignare et ne connaissais strictement rien d'Apollinaire!

 

Concernant les poèmes en eux-mêmes, ce qui m'a surpris c'est qu'ils sont très érotiques. Apollinaire a vécu une histoire d'amour éclair et principalement charnelle avec Louise de Coligny-Chatillon. Dans ses poèmes, il ne lui conte pas fleurette, mais il évoque de manière franche et direct leurs ébats sexuels qui lui manquent tant maintenant qu'il est dans les tranchées. C'est aussi l'histoire d'un amour déçu puisque Lou se console vite de l'absence de Guillaume dans les bras d'un autre. On imagine la douleur de cet homme, seul à la guerre, et qui n'a plus de nouvelles de celle qu'il aime. La vie au front transparait aussi.

J'ai donc été un peu décontenancé au début par cette lecture. Ensuite, j'ai trouvé certains textes un peu redondants. Mais au final, je trouve qu'il sait trouver les mots pour rendre ces élans érotiques réellement poétiques.

Voir les commentaires

2018-10-04T22:39:42+02:00

Publié depuis Overblog

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Comment faire quand votre enfant a des colères répétées ? S'il ne veut pas se coucher ? S'il ne veut pas manger, ni obéir ? Faut-il le punir ou s'opposer à lui ? Faut-il le laisser pleurer ? Au travers de nombreux exemples tirés de ses consultations, et en s'appuyant sur les recherches en neurosciences affectives, Catherine Gueguen propose ici une nouvelle approche : voir et ressentir le monde par les yeux de l'enfant et enfin pouvoir se mettre à sa hauteur. En effet, les dernières découvertes sur le développement du cerveau émotionnel nous montrent qu'une relation empathique et bienveillante permet à l'enfant de déployer toutes ses possibilités affectives et intellectuelles.
Un plaidoyer pour une autre vision de l'éducation.

« À la lumière des récentes découvertes des neurosciences, le Dr Catherine Gueguen nous invite à revisiter l'éducation de nos enfants vers plus de bienveillance et d'empathie. » Le Point

 

Une phrase:Ecouter ne veut pas dire être d’accord et laisser tout faire. Ecouter, c’est prendre le temps d’être présent et de comprendre.  »

Dans ma poursuite de lectures éducatives, j'aurais aimé lire "Au coeur des émotions de l'enfant". Ce livre d'isabelle FILLIOZAT n'étant pas disponible dans ma médiathèque, je me suis "rabattue" sur cet autre ouvrage de Catherine GUEGUEN (dont j'apprécie aussi les discours partagés ici et là sur le net).
Ce ne fut pas un mauvais choix car j'ai beaucoup aimé ce livre.
C'est un petit ouvrage, à destination de tous les parents, même (surtout) de ceux qui n'ont jamais entendu parler d'éducation positive ou bienveillante. Il est extrêmement clair, concis et bourré d'exemples et d'anecdotes dans lesquels chaque parent se retrouve. C'est un petit livre qui fait du bien, enfin, à moi, il m'a fait du bien! Il est plein de bon sens et déculpabilisant, bien que souvent, je me suis dis en le lisant "comme j'aurais aimé savoir ça plus tôt". Par exemple, moi qui était tellement rigide sur les repas et les heures du coucher / des siestes pour mon petit papillon. Ce livre m'aurait aidé à vivre cela plus sereinement, sans me braquer. Bon j'avoue qu'il y a quelques conseils auxquels je n'adhère pas. Mais dans sa globalité, ce livre me semble être un bon petit guide pour parent débutant!
Dans ce livre-ci encore on nous parle du cerveau, de son développement, et de son immaturité. Et quand on lit cela, on se dit que c'est fou que cette idée soit si peu répandue, si peu connue des parents, qui voient souvent dans leurs enfants d'ingrats petits manipulateurs, des capricieux.

Autre donnée essentielle, ce livre résume aussi à sa toute fin les idées principales à retenir sur le développement de l'enfant, ses capacités et comment l'accompagner au mieux selon son âge.

Un peu déçue d'avoir dû rendre ce livre à la bibliothèque, je pense que je vais l'acheter...

Voir les commentaires

2018-10-04T22:24:40+02:00

Le cerveau de votre enfant, manuel d'éducation positive pour les parents d'aujourd'hui de Daniel J SIEGEL et Tina PAYNE BRYSON

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant ?
Il pique une colère dans un magasin. Il refuse de s'habiller. Est-il en train de vous tester ? Non ! C'est simplement son cerveau qui grandit, se modifie et mène la danse. L'éducation n'est pas une lutte de pouvoir, mais un accompagnement bienveillant, aimant et intelligent.
Les dernières découvertes sur le cerveau des enfants de 0 à 12 ans jettent une lumière nouvelle sur leur comportement. En 12 leçons qui parlent à tous, ce livre met à la portée des parents les éléments de base pour comprendre et agir. À l aide d'explications claires et de bandes dessinées, vous apprendrez à vous connecter émotionnellement à votre enfant et à répondre aux situations difficiles. Ces outils lui permettront d'apprendre, au fil des jours, à mieux gérer les hauts et les bas de la vie, à cultiver l'harmonie intérieure et à s'ouvrir aux autres.

« Un nouveau monde s'offre à nous, les parents ! »
Isabelle Filliozat

 

Une phrase:Quand votre enfant est bouleversé, connectez-vous émotionnellement à son cerveau droit avec votre cerveau droit puis basculez sur le cerveau gauche pour inculquer la discipline et le respect des règles.
« Tu es triste n’est-ce pas ? »(cerveau droit à cerveau droit) « taper fait mal. Je souhaite que tu ne le fasses plus. » (cerveau gauche).
.
»

 

Il y a quelques temps, mon petit papillon grandissant a commencé à se montrer un peu revêche. Son caractère s'affirmait, et cela passait parfois par de sacrées colères. Impossible de s'en dépêtrer. J'avais déjà lu quelques textes sur l'éducation positive et la manière de calmer ces tempêtes émotionnelles, mais cela ne fonctionnait guère sur mon petit papillon à moi...

J'avais aussi beaucoup entendu Isabelle FILLIOZAT parler du développement du cerveau de l'enfant. Je me disais qu'il y avait certainement beaucoup à apprendre sur ma fille, sur son fonctionnement d'enfant de "bientôt 3 ans" et que j'en savais peu au fond.

Quand j'ai vu ce petit bouquin, et quand j'ai remarqué qu'il était justement conseillé et préfacé par madame FILLIOZAT elle-même, je l'ai mis dans mon panier.

 

Je l'ai lu il y a quelques temps déjà et je n'avais pas pris le temps d'écrire cet article. Aussi, je ne serai pas vraiment capable de vous faire un entier résumé ou de vous ressortir les grandes thèses. Et c'est d'ailleurs un peu le défaut de ce bouquin. S'il est très intéressant et instructif, je l'ai aussi trouvé parfois peu clair. La lecture n'a pas toujours été simple pour moi car je trouvais que l'articulation thèse/exemple se faisait mal. Parfois, j'attendais plus d'explications suite aux exemples donnés, et je suis restée sur ma faim.

Ainsi, j'ai bien compris qu'il y avait un cerveau droit et un cerveau gauche, un cerveau haut et un cerveau bas. Que l'un est plus archaïque, instinctif et l'autre plus réfléchit, l'un plus dans l'émotion, l'autre dans la logique. Il y a aussi toute une partie sur les souvenirs. Et sur la roue de la conscience. Bref, plein plein d'idées développées, mais je n'ai pas bien saisi comment tout cela s’agençait ensemble. Le cerveau est multiple et complexe, soit. Et quand votre enfant va mal, il vaut mieux savoir à quelle partie de son cerveau s'adresser pour le ramener à un échange plus serein. Mais justement, ce que je n'ai pas bien compris c'est comment savoir quelle réaction adopter face à tel ou tel comportement. Car parfois ce n'est pas clair : est-ce un hold-up du cerveau archaïque, ou le cerveau émotionnel qui parle? Ou est-ce lié à un souvenir enfoui?
Heureusement, il y a des petits récapitulatifs à chaque fin de chapitre et en fin d'ouvrage, qui aident à mieux comprendre et assimiler chaque information. Mais pour la mise en pratique...

Bref, j'ai relu ce livre 2 fois, et je pense qu'une 3ème fois, avec un peu de recul ne serait pas du luxe. En même temps, j'ai dû en retirer certaines choses car les crises de mon papillon sont moins fréquentes et durent moins longtemps (il me semble). Et surtout, je repère vraiment mieux ce qui engendre ces crises - et je fais mon mea culpa car je suis la plupart du temps la source des colères, en étant moi-même stressée, énervée, impatiente, indisponible en rentrant du travail. Ah, pas toujours simple le métier de parents!


 

Pour ceux que ça intéresse, voici ce livre bien mieux résumé que dans mon article sur cette page http://anti-deprime.com/2015/05/19/le-cerveau-de-votre-enfant-12-lecons-deducation-positive-pour-les-parents-daujourdhui/


 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog