Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-07-08T22:53:43+02:00

Petite blouse Liberty & Co de Kayoko Arita

Publié par 1000N1

Voici une autre création tirée de ce livre que j'aime vraiment beaucoup. Les explications sont vraiment claires, un pas à pas pour coudre facilement même les techniques les plus compliquées! ici j'ai appris à fabriquer mon propre biais (pour l'encolure). Ce ne fut pas une mince affaire, mais au final je trouve le résultat plutôt satisfaisant. Seul bémol, la couture de ce-dit biais qui a été un peu compliquée d'où la double piqûre pas très gracieuse au col... Mais bon, si on ne regarde pas dans les détails, cette blouse est très sympa! Et moins difficile à monter que ce que je craignais. A refaire (peut être l'année pour l'été prochain!)

Je n'avais pas pris de photos lors de "l'essayage", voici donc la blouse in-situ. (tissu encore une fois de chez Mondial Tissus)
Je n'avais pas pris de photos lors de "l'essayage", voici donc la blouse in-situ. (tissu encore une fois de chez Mondial Tissus)

Je n'avais pas pris de photos lors de "l'essayage", voici donc la blouse in-situ. (tissu encore une fois de chez Mondial Tissus)

Voir les commentaires

2018-06-18T22:07:16+02:00

Fleurs sauvages de Kimberley FREEMAN

Publié par 1000N1

Le challenge familial 2018:

- Une biographie ou autobiographie

Un récit de voyage ou de visite d'un pays.

un auteur islandais

- le livre "secret" choisi pour moi par ma soeur

un recueil de poèmes

- un roman écrit au 19ème siècle.

- On est nature ! Lire un livre avec un végétal dans le titre et/ou un végétal sur la couverture.

Lire un livre dont l'auteur à les mêmes initiales que toi. 

4ème de couverture: Glasgow 1929 Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d'une vie remplie de mode et d'étoffes. Ce dont elle n'avait jamais rêvé, c'était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.

Londres 2009. Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Nallet, elle avait tout... Jusqu'au jour où elle a tout perdu.

Des décennies les séparent mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruirer leur vie. Un héritage les mènera à la campagne australienne de Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et découvrir ce qu'elle veut vraiment.


 

Une phrase: “En prononçant ces mots, j'ai eu l'horrible sentiment de parler de mon cas. Toute ma vie, jusqu'à ma retraite forcée, j'avais été ni plus ni moins trop occupée pour aimer»


Voici le livre que j'ai choisi pour le challenge, avec le thème "livre avec un végétal dans le titre ou sur la couverture". J'espère qu'on m'accorde "fleurs" comme végétal, même si c'est un terme générique

J'ai choisi ce livre sans grande conviction, un peu au hasard. Lire une histoire qui se passait en Australie me donnait envie.

L'histoire est un peu convenue mais elle est parvenue à m’intéresser. Cela fait un peu penser aux téléfilms de l'après-midi sur M6, le genre d'histoire un peu mièvre et romantique, qui fait rêver les femmes qui s'ennuient les après-midi pluvieux. Cependant, c'est suffisamment bien écrit pour que le côté mièvre ne ressorte pas trop. L'auteur sait mener son récit, alternant entre les deux époques, quand elle souhaite ménager un peu de suspens. On lit donc rapidement ce roman, afin de savoir ce qui va arriver à ces deux héroïnes.

Emma et Beattie sont assez différentes l'une de l'autre mais mues par la même volonté, l'envie d'avancer, de réussir sa vie. Et lorsqu'elles tombent l'armure, elles peuvent même se montrer attachantes.

 

Bien sûr, le maître mot de ce roman est l'amour. L'amour entre un homme et une femme, et aussi entre une mère et sa fille, et entre une grand-mère et sa petite-fille.

Au fil du récit, Emma tente de retracer le passé de sa grand-mère Beattie, tout en soignant ses propres blessures. Il est intéressant et parfois frustrant de la voir patiner, ne rien comprendre alors qu'en parallèle nous, lecteurs, lisons le récit de Beattie, avec toutes ses explications sur les zones d'ombres.

J'ai lu ce roman il y a déjà plus d'un mois (mais pas le temps ni l'envie de rédiger un article!). Aujourd'hui, il résonne un peu différemment en moi. Surtout quand Emma retrace le passé de sa grand-mère, en se rendant compte qu'elle la connait si peu, qu'elle ne s'est jamais trop penchée / intéressée à son passé, et qu'au final elle avait un peu oublié que cette vieille dame avait été une jeune fille et avait vécu toute une vie avant d'être sa grand-mère. On croit très bien connaitre nos grand-parents et pourtant ils sont des énigmes.

Voir les commentaires

2018-05-27T16:52:59+02:00

Débardeur orangé

Publié par 1000N1

Troisième article couture du jour! c'est que j'en ai des choses à vous montrer! Merci les jours fériés et les sieste à rallonge de mon petit papillon, qui me permettent de coudre ET de poster sur mon blog!

J'avais emprunté à la médiathèque Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires d' Atelier Charlotte Auzour. un tout petit livre, mais vachement bien fait et plein d'explications simples et imagées.

J'ai donc voulu me lancer dans un patron qui semblait simple et accessible celui du débardeur (qui peut ensuite se décliner en version robe en ajoutant un peu de tissu). Ce projet me permettait de coudre rapidement un petit haut à porter au quotidien et de m'exercer à une technique qui me donnait des sueurs froides : le biais! il faut dire que j'avais commencé la couture par une jolie robe pour mon petit papillon, avec biais tout autour des emmanchures et encolure. Et cela avait été un supplice, une galère sans nom! Bref, j'en tremblais d'avance.

Au final, la pose de biais s'est plutôt bien passée! Et j'ai appris à poser un biais invisible  - bon, au fond ça ne sert pas à grand chose car il ne se voit pas! C'est juste un truc de couturière pour se la péter, et dire "regarde mes jolies finitions!".

Je vais donc vous montrer maintenant le résultat final, et mes "jolies finitions". Mais déconvenue une fois porté car mon débardeur ne tombe pas bien sur la poitrine, il forme des faux plis / il baille. Avez-vous une idée pour rattraper ça? 

Débardeur orangé
Débardeur orangé
Débardeur orangé
Débardeur orangé

Voir les commentaires

2018-05-27T16:30:17+02:00

Legging calin de super Bison avec le tissu de Tissus et Carabane

Publié par 1000N1

J'ai découvert il y a peu Tissus et carabane grâce à une amie qui m'avait incitée à aller voir leur page facebook. Ces deux vosgiennes se sont lancées dans la vente de tissus en ligne. Une fois par mois, elles proposent une vente flash de tissus jersey et sweat et bord côte. La première vente à laquelle j'ai participé m'a laissée un peu K.O. car tout est allé si vite, que je n'ai pas pu avoir le tissu que j'avais repéré. Mais comme tous les tissus sont magnifiques, je me suis dit autant en prendre un autre. J'ai donc choisi à peine 50 cm d'un joli tissu coloré et fleuri. Je n'avais jamais cousu de jersey et je ne voulais pas prendre le risque d'acheter plusieurs mètres et de ne pas parvenir à les coudre. Je suis allée récupérer le tissu dans leur boutique (qui est juste un lieu idyllique! Une cabane-caravane de rêve dans un îlot de verdure! Je leur ai même demandé s'il n'y avait pas une maison à vendre dans le quartier!)

Puis, de retour à la maison, je me suis lancée! j'avais repéré ce patron/tuto en libre accès: legging calin chez Super Bison. 

Bon, première déconvenue : le tuto disait 0,5 cm pour la taille 4 ans, et visiblement, il semble me manquer 10 bons cm lorsque je pose mon patron sur le tissu! Comment est-ce possible?? Je me dis que ce n'est pas grave, que je ferai un legging mi-mollet et puis tant pis! Et au final, une fois porté, la taille de mon legging est bonne... Bref!

Deuxième déconvenue, je n'ai pas de point élastique sur ma machine à coudre.... Bon, et bien, on fera avec le point zigzag trois temps!

Et enfin, en cousant de galère en galère, mon fil qui s'effiloche et se casse, les points qui sautent! Je ne comprends pas ce qui se passe et mes coutures sont vraiment pourries! Je renfile mon fil 20 fois, je change d'aiguille, rien n'y fait... Et au final, je me suis souvenue avoir eu le même problème en cousant du simili. J'avais choisi une aiguille trop petite! Bingo, aiguille plus grosse et le problème est réglé! youpi! 

 

Bref, pas une réussite ce premier legging, mais portable! Et un tissu si sympa que j'ai eu plein de compliments!

Et cerise sur le gâteau, il me restait suffisamment de tissu dans mes chutes pour faire un short à mon petit papillon! 

Du coup, j'ai recraqué à la dernière vente! un joli tissu jersey à oiseaux pour me faire un t-shirt, et un joli tissu sweat pour faire un perfecto (peut être un peu trop ambitieux, on verra bien!)

Legging calin de super Bison avec le tissu de Tissus et Carabane

Voir les commentaires

2018-05-27T16:08:51+02:00

Mère et Fille

Publié par 1000N1

J'avais repéré une jolie jupe portefeuille dans le livre de couture Liberty & Co de Kayoko Arita

. N'étant pas sûre de bien parvenir à la coudre, j'ai choisi un beau tissu mais pas trop onéreux chez mondial tissu : une sorte de joli vichy bleu revisité. Après plusieurs heures de couture et quelques erreurs de parcours (comme la poche montée à l'envers, puis du mauvais côté!), je suis assez satisfaite du résultat final. je trouve que ma petite jupe a de la gueule. Après, je ne suis pas convaincue que cette coupe aille vraiment à ma morphologie, mais je suis si fière de ma petite jupe que je ne vais pas me priver de la porter!

 

Et puis, comme il me restait un peu de tissu, je me suis dit que c'était parfait pour faire une jupette assortie à mon petit papillon. Alors j'ai visé plus simple et je lui ai fait une jupette poulette (adorable jupette au tuto en libre accès ici). Comme je lui en avais déjà fabriqué une, je savais comment faire et quelles erreurs ne pas reproduire!

Je vous laisse découvrir tout ça en photos!

Mère et Fille
Mère et Fille
Mère et Fille

Voir les commentaires

2018-05-23T14:46:22+02:00

Le choix musical de mon petit papillon

Publié par 1000N1

Ce mois-ci, j'ai craqué! J'ai emprunté un nouveau CD d'Aldebert, Enfantillages 2, que nous ne connaissions pas! Et il nous a beaucoup plu! Mon papillon le réclame souvent, surtout ces deux chansons : les amoureux et Samir le Fakir (renommé par ma fille "Ma grand-mère ça pique")

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog