Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-04-09T17:14:14+02:00

Une journée Montessori d'Audrey ZUCCHI

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Une boite à outils à l'usage des parents pour une vie de famille zen et joyeuse.
Vos journées s'enchainent sans répit, vous rêvez de matins chantants, de repas sans négociations ni menaces, de soirée paisibles en famille avec vos enfants? En s'appuyant sur la pédagogie Montessori et les neurosciences, cet ouvrage détaille les journées de vos enfants, étape par étape, et prodigue une multitude de conseils pour les aider à développer leur autonomie, gérer leurs tempêtes émotionnelles et instaurer une ambiance positive et sereine au sein de votre famille.

Vous trouverez dans ce livre :

  • les rituels indispensables à chaque étape clé de la journée pour faciliter l'organisation du quotidien

  • Les conseils d'aménagement de votre maison et les choix d'accessoires pour aider vos enfants à être autonomes.

  • Des idées d'activités pour développer leurs compétences

  • les astuces pour adopter un mode de vie apaisé et une alimentation positive

Une journée Montessori, c'est donner à nos enfants les racines pour les rendre autonomes et les ailes pour développer leurs super pouvoirs!

 

Une phrase: “Même si l'on est des parents attentionnés, aimants et pétris de bonne volonté, éduquer selon les principes de la parentalité bienveillante est loin d'être un long fleuve tranquille.”

et une autre hop! “En qualité de parent, elle [l'enfance] nous demande de ralentir nos vies de grands pour respecter le rythme de l'enfant, d'oser nous libérer de nos croyances et de nos principes éculés, d'être à la fois un modèle à suivre, un observateur discret des petits exploits accomplis quotidiennement et un accompagnateur créatif, prêt à expérimenter et à enrichir la vie de tous les jours.”


 

Après avoir lu l'avis de ma soeurette sur ce livre (ici http://lydianeyannick.over-blog.com/2017/02/une-journee-montessori.html), je lui ai demandé si elle pouvait me le prêter.

Montessori, je connais par mes cours lors de ma formation. A l'époque, me sentant peu concernée par la question, je n'en avais retenu que quelques éléments succincts mais essentiels. Avec l'arrivée de mon ti papillon, je me suis de nouveau intéressée à toutes ces questions : quelle éducation je veux proposer à mon enfant? Quel est l'impact de mes actes, de mes paroles, sur la construction de son identité? Et questions plus terre à terre : laisser pleurer ou ne pas laisser pleurer??? ;-)

Bref, tout ça pour dire que ce livre entre totalement dans mes préoccupations actuelles!

Pour ce qui est du livre en lui-même, je n'ai pas grand chose à ajouter à la 4ème de couverture qui le présente déjà bien. Je vais plutôt vous donner mon avis.

J'ai lu ce livre avec intérêt et attention. Certains passages m'ont surprise et je me suis dit plusieurs fois “quelle bonne idée”. D'ailleurs j'ai pris des notes! Il y a beaucoup de choses qui serviront “pour plus tard”, mais il était aussi intéressant de voir que certaines bonnes habitudes se prennent dès tout petit, et que je peux les adopter dès à présent. D'ailleurs, depuis la lecture de ce livre, je sollicite plus ma fille : pour mettre le linge dans la panière ou dans la machine à laver par exemple. Petites tâches ménagères très simples, que mon ti papillon semble prendre beaucoup de plaisir à réaliser! Il y a vraiment des bons plans, et une philosophie de vie intéressante. Par contre, je pense qu'on ne peut pas tout adapter comme l'auteur le propose. Sincèrement, si j'essayais d'appliquer tout ce qu'elle propose, j'ai bien peur d'aboutir au contraire de l'effet recherché : beaucoup de stress, beaucoup de temps utilisé! De même, il y a certains principes concernant l'alimentation où je trouve qu'elle exagère! Elle me ferait presque flipper : pas de sucre, pas de lait, pas de gluten, pas de viande : mais que vais-je donner à manger à mon bébé? Et surtout, si je ne suis pas ces propositions, quels risques je lui fais prendre!!! J'ai trouvé la dernière partie une peu excessive, voire inutile. S'il faut être attentif et vigilant concernant l'alimentation (celle de nos enfants et la nôtre) je ne pense pas que tout pointer du doigt soit la bonne solution...

En conclusion, j'ai trouvé ce livre épatant, une multitude d'idées positives et utiles au quotidien. Mais je pense également que pour un parent lambda, pas du tout averti des méthodes d'éducation positive, ce livre peut paraître très étrange, voire incompréhensible.

Voir les commentaires

2017-03-22T21:21:04+01:00

Moi et toi de Yann QUEFFELEC

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Il est amoureux mais incapable d'aimer. Elle fait monter la pression atmosphérique, elle rend l'air suffocant.

Ils connaissent tous les trucs du jeu mortel qui consiste, pour les époux, à se faire aussi mal qu'ils se font bien l'amour, jusqu'à ce que l'un des deux, touché, soit coulé.

Il revient de loin, ce couple modèle, et qui sait par quel aveuglement il se croit né sous le signe du grand amour...

Un roman pas vraiment à l'eau de rose!

 

 

 

Une phrase: “Elle est en train d'inventer un parfum sucré, l'odeur d'une autre, elle essaie désespérément d'imaginer cette Anne-Marie dont il a juré qu'elle était le fruit d'une jalousie morbide, et jamais il n'en démordra. (Démordre d'un tel fruit, ça non!)”


 

Un livre emprunté à ma maman cette fois!

Voici un roman un peu atypique. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, même s'il me demandait parfois de ralentir un peu mon rythme de lecture et de me concentrer : des phrases un peu longues, avec parfois un vocabulaire un peu moins usuel, et de temps à autre un fil narratif un peu décousu. On ne sait parfois plus qui nous raconte cette histoire : un narrateur extérieur? Michel, le mari? On a parfois la sensation d'un narrateur impartial et omniscient et parfois la certitude qu'il ne peut être que Michel pour connaitre aussi bien ses pensées. J'ai également aimé ces deux personnages principaux : authentiques et complètement névrosés. On pense partir en vacances avec un couple, on découvre leur histoire par petits bouts, leur rôle de parents à la dérive, et leur vie de couple déjantée. Si on suit beaucoup les pensées du mari Michel - que l'on trouve immédiatement ignoble - l'auteur nous révèle au fil du roman la personnalité non moins méprisable de sa femme Julia. On se demande où est l'amour entre eux. Ils sont toujours sur le fil, entre la rupture, la violence, la tendresse. Enfin, la tendresse rarement... Et au final, on se dit qu'ils méritent bien leur malheur et cette vie exécrable qu'ils se sont construits. On plaint juste Madi/Mado d'avoir hérité de tels parents.

Voir les commentaires

2017-03-17T20:13:48+01:00

Le téléphérique de Sylvain TESSON

Publié par 1000N1

4ème de couverture: “Au bar des hotels, dans la moiteur des spas, jusque dans les cuisines des restaurants, on commentait le naufrage : “deux types... la télécabine... coincés”. Le vent avait forci, des gifles de grésil crépitaient contre les vitres. “Cedoit être l'enfer, là-haut.””

Passer Noël coincé dans une cabine téléphérique, un désastre à gâcher les festivités? Pas si sûr...

 

Six nouvelles, une philosophie de vie : aux quatre coins du monde, des héros ordinaires lâchent prise face à l'adversité, et se laissent porter par la vie pour savourer l'instant présent.

 

 

Une phrase: “Il m'avait dit une fois que les questions sont des coups de poignard, la marque du sans-gêne. Les gens arrivent, ne vous connaissent pas, vous secouent la main et se mettent à jouer aux flics en vous assomant de questions.”


 

C'est le 1er livre de Sylvain TESSON que je lis. Mon cher et tendre en a plusieurs, et un soir où je n'avais rien à lire, je lui ai piqué celui-ci. C'est un tout petit recueil ne comptant que 6 nouvelles, autant dire qu'il se lit en un battement de cil! Je ne vais donc pas faire un article de 6 pages!

Je peux juste dire que mon avis est mitigé. Les 6 nouvelles sont bien écrites, et retiennent l'attention. L'auteur sait nous donner envie de poursuivre la lecture. Le suspense n'est pas haletant, mais il ya suffisamment de sous-entendus et de mystère pour que le lecteur accroche (et puis, ce sont des nouvelles, pas besoin d'en faire des tonnes pour garder un peu de suspens durant 200 pages!) Mais pour la moitié des nouvelles, j'ai été déçue par l'épilogue. Je m'attendais à une fin plus étonnante, plus surprenante, quelque chose qui sorte un peu de l'ordinaire. J'ai trouvé certaines fins trop banales...

Voir les commentaires

2017-03-04T22:26:39+01:00

Congo Inc., Le testament de Bismarck de In Koli Jean BOFANE

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Depuis qu'il a découvert l'internet et la mondialisation, le jeune Isookonga, Pygmée ekonda, n'a plus qu'un objectif : planter là les cases, les traditions, les ancêtre et la forêt millénaire pour aller faire du business à Kinshasa. Il débarque donc un matin dans la capitale, trouve l'hospitalité auprès des enfants des rues et s'associe avec un Chinois qui fait commerce de sachets d'eau potable. L'avenir est à lui!

Pendant ce temps, à Kinshasa et ailleurs, le monde tourne moyennement rond : des seigneurs de guerre désoeuvrés aux pasteurs vénaux, des conseils d'administration des multinationales aux allées du Grand Marché, les hommes ne cessent d'offrir des preuves de leur concupiscence, de leur violence, de leur bêtise et de leur cynisme.

Qui sauvera le Congo, spolié par l'extérieur, pourri de l'intérieur? L'innocence et les rêves, les projets et la solidarité. La littérature,bien sûr, quand elle est ici servie par un humour caustique, une lucidité implacable et une détermination sans faille.

 

 

 

Une phrase: “Simple, mais délicate à appliquer, elle s'intitulait la “Régle de la soustraction posément accélérée” et consistait à débiter un homme en morceaux de façon à ce qu'avant qu'il ne se vide de son sang il puisse assister, conscient, au démembrement de son propre corps, son appareil génital dans la bouche


 


 

Voici enfin l'article sur ce roman congolais offert par mon cher et tendre, celui que j'ai eu tant de mal à lire. Ce n'est pas tant à cause de l'écriture, même si durant les premières pages j'ai eu un peu de mal à comprendre ce qui se passait et qui était qui. Non, c'est surtout à cause de la violence des descriptions, de la crudité et de l'atrocité des actes barbares. Parfois, j'étais à deux doigts de vomir. (notamment durant les trois pages de description suivant l'extrait que je vous ai gracieusement mis ci-dessus...) Peut-être suis-je passée à côté de ce livre, plusieurs fois primés (grand prix du Roman métis, le prix des cinq continents de la Francophonie, le prix coup de coeur Transfuge/MEET) Je n'ai pas vu l'humour caustique. Seulement la nausée. Souvent je me suis dit “quelle horreur”. Et en refermant ce roman, je me suis dit, “c'est fou ce livre! S'il est fidèle à la réalité, mon Dieu, quel pays affreux!” Et plus globalement, quel monde pourri! A qui peut-on se fier? Les hommes s'entretuent, s'exploitent, juste pour un peu d'argent et leur bien-être personnel. Bref, plutôt noir ce roman!

Voir les commentaires

2017-03-04T22:22:02+01:00

Antigone de Jean ANOUILH

Publié par 1000N1

Le Challenge familial:

Un roman qui se passe en Lorraine

Un roman adapté au cinéma

Un roman dont le titre comprend un prénom

Un premier roman

Un roman qui se passe dans un monde imaginaire

Une pièce de théâtre

Une BD

Un documentaire - essai

4ème de couverture: “L'Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre.” Jean ANOUILH

 

 

 

Une phrase: “Tu l'apprendras toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu vas me mépriser encore, mais de découvrir cela, tu verras, c'est la consolation dérisoire de vieillir, la vie, ce n'est peut-être tout de même que le bonheur!


 


 

Après avoir lu Le quatrième mur, je m'étais dit qu'il faudrait quand même que je lise Antigone, cette pièce sur laquelle repose tout ce roman. Je pensais lire l'Antigone originale, de Sophocle, même si dans le roman de CHALANDON il s'agit de la version d'ANOUILH. Et puis, ma soeur a lu ce livre et a mis un joli article sur son blog. Alors, je lui ai demandé de me prêter ce petit livre, cette belle pièce de théâtre. Comme elle l'a dit elle-même, il est vrai que ce livre se lit très rapidement. On est entraîné par les dialogues, par les personnages et on ne lâche pas ce livre du début à la fin. En outre, l'écriture de la pièce fait la part belle aux dialogues, et les indices de mise en scène sont quasiment absents. Il y a peu de didascalies. Et pourtant, je me suis vraiment “fait le film” de cette tragédie. Je voyais les personnages, je les voyais évoluer, j'imaginais le décor. Bref, en lisant, je me serais cru au théâtre! Superbe livre, de belles paroles échangées par les personnages : une réflexion sur le sens de la vie, l'honneur, le rang à tenir, ce destin auquel on n'échappe pas, ou auquel on ne veut pas échapper. A lire! Maintenant je peux le filer à ma petite maman!


 

Voir les commentaires

2017-03-04T22:17:30+01:00

Je vous écris de Téhéran de Delphine MINOUI

Publié par 1000N1

Le Challenge familial:

Un roman qui se passe en Lorraine

Un roman adapté au cinéma

Un roman dont le titre comprend un prénom

Un premier roman

Un roman qui se passe dans un monde imaginaire

Une pièce de théâtre

Une BD

Un documentaire - essai


 

4ème de couverture: Sous la forme d'une lettre posthume à son grand-père, Delphine Minoui, journaliste franco-iranienne, raconte ses années passées à Téhéran, de 1997 à 2009. Elle porte un regard neuf sur son pays d'origine, tiraillé entre ouverture et repli. A ses côtés, on s'infiltre dans les soirées interdites, on pénètre dans l'intimité des mollahs et des miliciens bassidjis, on quitte les espoirs et les déceptions du peuple...

 

“Un témoignage plein de violence et de passionné (Elle)

 

 

 

Une phrase: “Toi qui vénérais les poètes plus que Dieu, tu te serais moqué de moi : après mon passage à Qom, je développai une intrigante fascination pour les mollahs.


 

Deuxième livre du challenge! Qui l'eu cru que je choisirai le documentaire si tôt dans l'année! En fait, c'est plutôt le documentaire qui m'a choisi, puisque ce livre m'a été offert. Mon cher et tendre qui m'aide à jouer les globes-trotteurs littéraires m'a acheté ce livre, il ya peu (il m'avait aussi acheté un roman congolais, que j'ai beaucoup de mal à lire...) Il m'a dit “j'ai pensé que ça pourrait t'intéresser, surtout pour ton travail (oui disons qu'on n'est jamais trop informé sur les pays un peu craignos!)

Delphine MINOUI nous entraîne donc en Iran, ce pays que nous connaissons peu, et surtout de manière négative. Sincèrement, si je vous dis “Iran” je ne pense pas que vous me répondrez par des mots très flatteurs... L'auteur a donc un sacré défi à relever. Défi remporté pour ma part. J'ai découvert dans ce livre un Iran loin de l'image que je m'en faisais. C'est surtout la vie des jeunes iraniens, la manière dont ils résistent au quotidien ou plutôt dont ils s'adaptent à un régime et à des lois qu'ils désapprouvent. Un monde un peu “schizophrène”, ce que souligne souvent Delphine MINOUI.

Si elle nous briffe rapidement sur l'histoire du pays (la révolution de 1979, la guerre Iran/Irak des années 80, les diverses élections), c'est surtout pour nous resituer le contexte dans lequel elle évolue, jamais pour nous faire des cours magistraux de géopolitique. Et c'est toujours intéressant. De même, ce livre construit sur une succession de rencontres nous permet d'appréhender les différentes réalités de ce pays, d'en comprendre la complexité, d'une manière simple et accessible.

L'auteur nous transmet l'amour de son pays. A travers ses mots, on sent son attachement à l'Iran, sa fierté d'être iranienne, et son désir d'un avenir meilleur.

Bref, j'ai vraiment adoré ce livre. Peut être n'est-il pas conforme à la réalité, mais seul un iranien pourrait nous le dire! Pour ma part, j'ai trouvé son récit empreint de sincérité. Je vous le conseille vivement!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog