Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-10-01T10:00:08+02:00

Un bébé bien au chaud!

Publié par 1000N1
Je vous parlais dernièrement de mes 2 travaux en cours! Voici le 1er qui est terminé: une petite couverture de laine pour baby girl! Bon, il faut encore que je m'améliore, vu les quelques petites erreurs et surtout la taille finale de cette couverture (4 cm de moins que prévu en longueur, bébé va avoir les pieds au frais!)

Je vous parlais dernièrement de mes 2 travaux en cours! Voici le 1er qui est terminé: une petite couverture de laine pour baby girl! Bon, il faut encore que je m'améliore, vu les quelques petites erreurs et surtout la taille finale de cette couverture (4 cm de moins que prévu en longueur, bébé va avoir les pieds au frais!)

Voir les commentaires

2015-09-25T21:20:49+02:00

Lire pour se documenter, s'informer, se renseigner et être au TOP!!

Publié par 1000N1
Lire pour se documenter, s'informer, se renseigner et être au TOP!!

En ce moment, entre deux siestes, je brode, je tricote (bientôt des photos de mes travaux!) je surfe sur internet à la recherche d'idées déco et je lis beaucoup. Ok, vu l'activité débordante de ce blog, vous pouvez douter de ce dernier point. Et pourtant si, je lis: des blogs, des articles, des sites spécialisés sur la grossesse, la naissance et l'éducation en générale.

C'est ainsi que j'ai découvert récemment le site Grandir Autrement. Les quelques infos et articles que j'y ai découvert m'ont donné envie de commander 3 numéros de ce magazine.

Bilan assez mitigé à la lecture de ceux-ci. Si j'y ai trouvé quelques articles très intéressants et instructifs sur l'allaitement, l'éducation non violente, les réels besoins du bébé, le portage, le maternage, etc... J'ai également été surprise et refroidie par d'autres partis pris que j'ai trouvé excessifs (limite intégriste d'une éducation alternative!). Ainsi, j'ai eu beaucoup de mal avec certains préceptes comme le cododo, l'hygiène naturelle (c'est-à-dire le zéro couche), des articles sur l'accouchement à domicile réalisé par le père ou la conservation et la consommation du placenta... Bref, j'ai fini par me dire que ce magazine n'est pas pour moi. Pourtant je recherche des articles, des pistes de réflexion sur des pratiques plus respectueuses de mon enfant, mais sans aller jusqu'à de telles extrémités (qui n'ont pour moi pas vraiment d'intérêt) Aussi, je m'adresse à mes lecteurs, auriez-vous des blogs, des sites, des magazines ou des livres à me conseiller? Il y en a sur lesquels j'hésite:

  • Vivre sa grossesse et son accouchement, une naissance heureuse d'Isabelle BRABANT

  • Vivre la relation avec son bébé : Allaiter, dormir, porter de Nathalie ROQUES

  • Allaiter et reprendre le travail de Véronique DARMANGEAT

Pensez-vous qu'ils me conviendraient?

Merci d'avance à ceux qui me répondront!

Lire pour se documenter, s'informer, se renseigner et être au TOP!!
Lire pour se documenter, s'informer, se renseigner et être au TOP!!

Voir les commentaires

2015-09-24T09:16:54+02:00

Plage de Manaccora, 16h30 de Philippe JAENADA

Publié par 1000N1

4ème de couverture: Tout avait si bien commencé. Insouciants et heureux, Voltaire, sa femme et son fils se préparent à une journée de farniente sous le soleil ardent. Mais un feu dévastateur embrase l'arrière-pays : la panique générale les accule vers la plage... Face à une mort qui semble inéluctable surgissent les souvenirs, ridicules et sublimes, de toute une vie. Un miracle peut-il encore advenir?

Une phrase: “Je n'avais pas envie de faire ça, mon instinct me hurlait d'aller dans l'autre sens (il ne se foulait pas, mon instinct), et je suis tout ce qu'on veut sauf un héros, je voulais sauver Oum et Géo, et moi bien sûr, mais il reste toujours une parcelle de raison dans l'homme traqué qui se change en lapin : je savais que si je n'allais pas chercher Ana Upla en haut, je vivrais le restant de mes jours (de mes heures, au pire) sombre et tordu.”

Autre pause dans mon tour du Monde pour la lecture d'un nouveau roman prêté et conseillé par mes soeurs. Vous retrouverez leurs avis ici http://titesarah027.skyrock.com/3248424444-Plage-de-Manaccora-16h30-de-Philippe-Jaenada.html et là http://lydianeyannick.over-blog.com/article-plage-de-manaccora-16h30-118429557.html

Que dire de ce livre? Tout d'abord ne pas se fier à la couverture – qui est, soit dit en passant, très sympa – pop et arty, qui laisse présager un roman léger, et amusant. Bon, la 4ème de couverture rétablie vite la vérité.

Non, ce n'est pas un livre comique (quoique); il s'agit plus d'une sorte tragédie. D'ailleurs, dès la première page, on est plongé dans cet univers angoissant et dramatique. L'auteur sait installer immédiatement une ambiance anxiogène. Réellement, dès le tout début du roman, alors que rien ne s'est encore vraiment passé, l'auteur nous plonge dans un malaise, en nous faisant partager les sensations de craintes de son héros. Ensuite, tout défile à cent à l'heure et en même temps au ralenti. Cela transmet totalement pour moi ce qu'on doit ressentir au bord de la mort : la sensation que le temps passe trop vite, qu'on ne peut pas y échapper, et même en courant la mort finie par nous rattraper, et en même temps cette lenteur, cette angoisse qui monte, qui fait se demander “quand cet instant maudit va arriver” et où on revoit sa vie défiler. C'est exactement ce que vit le héros, Voltaire. Il nous relate ce terrible jour où il a échappé à la mort et à l'incendie, entrecoupé des souvenirs plus anciens. Oui, vous l'aurez compris – et je ne dévoile rien – on sait immédiatement que Voltaire ne va pas mourir sur la plage de Manaccora, puisque c'est lui qui raconte cette histoire. Par contre, le suspens reste entier, et est très bien entretenu par l'auteur, en ce qui concerne sa femme et son fils. Donc je ne vous en dis pas plus!

C'est un livre très agréable à lire (oui je sais c'est un peu bizarre de dire ça, alors qu'il y a quelques lignes j'ai dit qu'on était plongé dans un univers anxiogène durant tout le roman, mais il y a aussi plusieurs passages assez drôles, de petites phrases bien senties qui font sourire, je vous rassure). J'ai trouvé que ce roman était bien écrit, bien mené, et je vous le recommande. Bon, vous risquez de psychoter un peu les jours suivants en vous demandant “et là, s'il y a le feu, je fais quoi?” mais rassurez-vous, ça passe!

Voir les commentaires

2015-09-12T09:47:50+02:00

Complétement cramé! de Gilles LEGARDINIER

Publié par 1000N1
Complétement cramé! de Gilles LEGARDINIER

4ème de couverture: Lassé de tout, Andrew Blake quitte l'Angleterre et se fait embaucher comme majordome en France, au Domaine de Beauvillier. Confronté à de surprenantes personnalités – sa patronne, Odile la cuisinière, Manon, ou encore Philippe le régisseur -, lui qui croyait en avoir fini avec l'existence va être obligé de tout recommencer...

Une phrase: Vous savez, mon père disait qu'il existe des personnes qui apparaissent dans votre vie comme des rayons de lumière et que d'autres sont comme des nuages. Pour notre petite famille, vous êtes un soleil.”

Petite pause dans mon tour du Monde pour lire ce roman, prêté par ma petite soeur – qui avait elle-même reçue ce livre de ma grande soeur. Autant dire qu'il est déjà passé dans une paire de mains (en plus de celles des centaines de milliers de lecteurs qui ont déjà lu ce best-seller). Et donc, en plus de mon avis, vous pouvez trouver ceux de mes frangines ici http://titesarah027.skyrock.com/3257158598-Completement-crame-de-Gilles-Legardinier.html et là http://lydianeyannick.over-blog.com/2014/07/completement-crame.html.

Bon, que dire de ce roman? Cela ne m'étonne pas vraiment qu'il soit devenu un best-seller. Il fait parti de ces livres très en vogue en ce moment : ces livres qui font du bien. Vous avez obligatoirement entendu parler de cette vague de romans, bordés de bons sentiments, de réflexions philosophiques sur la vie et d'un optimisme à toute épreuve. Ce livre-ci ne fait pas exception. Il nous montre le meilleur côté de l'être humain, comment chacun peut choisir de changer, d'améliorer sa vie en donnant un peu de soi et en aidant les autres. Bon, dit comme ça, ça parait mièvre et dégoulinant de bons sentiments. Ca peut l'être un peu, mais ce qui m'a touché dans ce roman, c'est la sensation que l'auteur croit vraiment en ce qu'il raconte. Le petit chapitre de remerciements à la fin du livre montre que c'est juste son état d'esprit : c'est un vrai optimiste et un amoureux du genre humain. De ce fait, ce qu'il écrit ne sonne pas trop faux, parce qu'il y croit.

Bon après, forcément il ne s'agit pas d'un grand récit. Comme dirait mon cher et tendre “c'est cousu de fil blanc” cette histoire-là. Oui car dès les premières pages, on sait ce qui va se passer, qui va tomber amoureux de qui (bah oui, forcément dans ce genre de livre, il y a des histoires d'amour!). Et on sait aussi que pour tous il y aura une happy end (même pour le chat!). Ce roman me fait penser aux téléfilms américains qu'on nous passe chaque année au moment de Noël! Malgré tout, cela ne gâche pas le plaisir qu'on peut trouver à lire ce roman. Les petits chapitres s’enchaînent et de dévorent, chaque péripéties entraînant la prochaine cocasserie. Ce livre apporte un bon moment de détente, et quelques sourires, et c'est déjà ça! ;-)

Voir les commentaires

2015-09-04T15:59:46+02:00

Gilet petit coeur

Publié par 1000N1
Voici ma 1ère réalisation tricot. Bon, ce n'est pas très jojo et je n'en suis pas super satisfaite, mais c'est un début! Et puis l'important c'est que je l'ai fait avec beaucoup d'amour non? (et aussi quelques larmes, du découragement et de l'énervement!) Bref, je suis déjà sur 2 autres projets, mais pas sûre que leur rendu final soit plus concluant... Mais ce n'est pas grave, je ne désespère pas et même je persévère, car comme dit le proverbe :"c'est en forgeant qu'on devient forgeron"!

Voici ma 1ère réalisation tricot. Bon, ce n'est pas très jojo et je n'en suis pas super satisfaite, mais c'est un début! Et puis l'important c'est que je l'ai fait avec beaucoup d'amour non? (et aussi quelques larmes, du découragement et de l'énervement!) Bref, je suis déjà sur 2 autres projets, mais pas sûre que leur rendu final soit plus concluant... Mais ce n'est pas grave, je ne désespère pas et même je persévère, car comme dit le proverbe :"c'est en forgeant qu'on devient forgeron"!

Voir les commentaires

2015-09-01T13:59:25+02:00

Mémoires de porc-épic de Alain MABANCKOU

Publié par 1000N1
14ème pays du challenge : la République du Congo (ou Congo-Brazzaville)

14ème pays du challenge : la République du Congo (ou Congo-Brazzaville)

Mémoires de porc-épic de Alain MABANCKOU

4ème de couverture: Alain Mabanckou revisite en profondeur un certain nombre de lieux fondateurs de la littérature et de la culture africaines, avec amour, humour et dérision.

Parodiant librement une légende populaire selon laquelle chaque être humain possède son double animal, il nous livre dans ce récit l'histoire d'un étonnant porc-épic, chargé par son alter ego humain, un certain Kibandi, d'accomplir à l'aide de ses redoutables piquants toute une série de meurtres rocambolesques. Malheur aux villageois qui se retrouvent sur la route de Kibandi, car son ami porc-épic est prêt à tout pour satisfaire la folie sanguinaire de son “maître”!

En détournant avec brio et malice les codes narratifs de la fable, Alain Mabanckou renouvelle les formes traditionnelles du conte africain dans un récit truculent et picaresque où se retrouvent l'art de l'ironie et la verve inventive qui font de lui une des voix majeures de la littérature francophone actuelle.

Une phrase: [...] j'ai senti à plusieurs reprises des larmes couler de mes yeux parce que, nom d'un porc-épic, lorsqu'on est saisi de chagrin ou de compassion on ressent une boule au niveau du coeur, les pensées deviennent sombres, on regrette ses actes, sa mauvaise conduite, mais comme je n'étais qu'un exécutant à mon rôle de double, j'arrivais à surmonter mes idées noires puis me consolais en me murmurant qu'il y a des actes plus malhonnêtes sur cette terre, [...]”


Voilà un livre qui demande qu'on se mette au diapason. Il ne s'offre pas facilement, d'entrée de jeu, au lecteur. Non, il faut prendre le temps de le comprendre, de saisir sa construction et de s'adapter à son tempo. D'ailleurs, j'ai été décontenancée dès les premières pages: ce texte qui commence sans majuscule. Puis ce point qui se fait attendre, et ne vient jamais! Je me suis alors laissé entraîner par cette gigantesque phrase, lisant, lisant et perdant le fil de l'histoire! Oui, car la particularité de ce roman et qu'il ne comporte pour toute ponctuation que des virgules! C'est vraiment déroutant! Et on peut vite perdre le fil du récit en le lisant comme on lirait n'importe quel roman! Non, ce n'est pas un livre qu'il faut lire, mais un livre qu'il faut entendre! Quitte à lire à voix haute d'ailleurs. Il faut entendre ce porc-épic qui nous raconte l'histoire de sa vie, et alors il ne s'agit plus d'une phrase à rallonge, mais d'un récit, avec ses digressions, ses enchaînements d'idée. Exactement lorsqu'une personne vous raconte une histoire qu'elle a vécu, en se permettant, ça et là, au cours de son récit, quelques réflexions personnelles. L'auteur a réellement réalisé un travail intéressant au niveau du style de son récit! Et au final, une fois qu'on a pris l'habitude de reprendre son souffle, de remonter à la surface de temps à autre pour prendre le temps d'assimiler, d'ingérer ce qu'on vient de lire, c'est plutôt agréable à lire!

Quant au récit en lui-même, il a des couleurs de conte africain. L'animal y a la part belle : il raconte son histoire, et par plusieurs aspects semble bien plus humain, sensible, que l'homme avec lequel il a vécu ces aventures. Il s'agit d'une histoire assez courte, dont on connait le dénouement avant le commencement. C'est aussi une sorte de récit ethnologique, dans le sens où il nous amène à sortir de nos certitudes, pour envisager d'autres croyances et d'autres réalités. Et d'ailleurs, si c'était vrai?!

Bref, ce roman bouscule nos habitudes, et il est vraiment dépaysant!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog