Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-01-24T23:40:25+01:00

Le lièvre de Vatanen de Arto PAASILINNA

Publié par 1000N1
2ème pays du Challenge: la Finlande

2ème pays du Challenge: la Finlande

Le lièvre de Vatanen  de Arto PAASILINNA

titre original: Jäniksen vuosi

4ème de couverture: Vatanen est journaliste à Helsinki. Alors qu'il revient de la campagne, un dimanche soir de juin, avec un ami, ce dernier heurte un lièvre sur la route. Vatanen descend de voiture et s'enfonce dans les fourrés. Il récupère le lièvre blessé, lui fabrique une grossière attelle et s'enfonce délibérément dans la nature.

Ce roman-culte dans les pays nordiques conte les multiples et extravagantes aventures de Vatanen remontant au fil des saisons vers le cercle polaire avec son lièvre fétiche en guise de sésame. Il invente un genre: le roman d'humour écologique.

Une phrase: Vatanen déclara qu'il avait quitté son domicile et son emploi, qu'il était en quelque sorte en fuite et qu'il n'avait pas encore décidé ce qu'il allait faire. Il se contentait de voir du pays.”

Voilà, la quatrième de couverture pose l'histoire. Ensuite que dire... Ce livre m'a pas mal surprise. Je ne m'attendais pas à un récit pareil, sorte de compilations d'aventures, sans réel lien les unes avec les autres si ce n'est ce fameux lièvre! Ce n'est pas facile à décrire cette impression que j'ai eu en le lisant. Au final, je ne peux dire ni si j'ai aimé, ni si je n'ai pas aimé. Je suis un peu dans un entre-deux. Je crois que je ne suis pas trop rentrée dans le récit. J'ai eu un peu de mal à m'identifier au héros et à savoir où il allait, à le comprendre. Certains de ses actes ou décision m'ont parus étranges. En fait, avec la 4ème de couverture qui annonçait un roman d'humour écologique, je m'attendais à autre chose, sûrement à une genre de fable, à la morale écolo, un genre de conte philosophique. Je n'ai pas trouvé cela. Et j'ai été décontenancée. Au final la lecture était plutôt agréable, et je trouve que le style nordique y est bien exprimé (oui, je trouve qu'il y a un style nordique : simplicité, humour pince sans rire, détachement avec le héros). Bref, je ne sais pas trop quoi dire sur ce roman. Peut être que je devrais lire un second roman de Paasilinna (surtout que j'ai hésité entre plusieurs à la librairie!) afin de me faire une idée plus précise sur cet auteur!

Au moins, cela confirme que mon challenge permet des découvertes!

Et sinon, j'attends également vos avis, si vous avez lu ce roman, ou d'autres, de Paasilinna!

Et enfin, je vous annonce que je continue sur ma lignée nordique avec mon prochain roman...

Voir les commentaires

2015-01-20T22:37:03+01:00

Le chapeau de Mitterrand de Antoine LAURAIN

Publié par 1000N1
1er Pays: FRANCE

1er Pays: FRANCE

Le chapeau de Mitterrand  de Antoine LAURAIN

4ème de couverture: Daniel Mercier dîne seul dans une fameuse brasserie parisienne quand – il n'en croit pas ses yeux – un illustre convive s'installe à la table voisine : François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que Daniel décide de s'approprier en souvenir. Tel un talisman, le feutre noir ne tarde pas à transformer sa vie. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême? Hélas, il perd à son tour le précieux couvre-chef qui poursuit de tête en tête sa promenade savoureuse, bouleversant le destin de personnages pittoresques et brossant, sous la forme d'une fable, un tableau de la France des années quatre-vingt.

Une phrase: La subtile métamorphose avait commencé lorsqu'il s'était à nouveau coiffé d'un chapeau.”

1er livre de mon challenge “1 an autour du Monde” et petit livre fort sympathique conseillé, et offert par ma grande soeur. Pour lire son avis sur ce roman, c'est par ici http://lydianeyannick.over-blog.com/2014/10/le-chapeau-de-mitterrand.html

Sinon, mon avis à moi est plutôt positif également. Même très positif. J'ai passé un très bon moment avec ce court roman. Il se lit quasiment d'une traite. Le style est fluide, agréable, rythmé. Je ne me suis pas ennuyée une minute. Je suis passée d'un petit chapitre à l'autre, impatiente de découvrir la suite de l'aventure de ce fameux chapeau. De même, j'ai suivi chaque personnage avec intérêt, et même si le voyage avec eux ne fait que quelques pages, je me suis attachée rapidement à leurs péripéties, à leurs aventures et j'étais presque triste de devoir les quitter, j'aurai aimé par moment savoir ce qu'il allait se passer ensuite, pour chacun, à après la perte du chapeau... Mais le véritable héros du livre n'est pas un personnage, ils le sont tous, et surtout le chapeau. Aussi ce sont ces aventures à lui que nous suivons. Quant aux personnages, ils sont tous très bien décrits, uniques, et ils nous plongent dans l'univers des années 80. Pour ma part, j'ai peu connu ces années, mais j'ai apprécié ce petit saut dans le passé (je suppose qu'une personne ayant vécue ces années-là s'y retrouvera encore plus).

L'histoire est très originale, et la façon dont elle est racontée l'est également. L'auteur change même de style par moment, passant du récit à l'épistolaire, puis à l'interview, mais à chaque fois ça fonctionne, il accroche son lecteur. Comme avec chaque personnage. On mord à l'hameçon, on croit à son histoire, jusqu'à la fin, fin bien surprenante et d'ailleurs, on passe le roman à se demander “mais comment tout cela va-t-il finir?” Si vous voulez aussi le savoir, il faudra lire ce livre...

Voir les commentaires

2015-01-20T20:34:46+01:00

Un challenge?

Publié par 1000N1

Un challenge?

Pour 2015, j'avais envie de faire un challenge... En même temps, je ne voulais pas quelque chose de trop contraingant (ça commence bien, hein, pour un challenge!) Je voulais un challenge qui me fasse sortir de mes habitudes, découvrir de nouveaux auteurs ou m'orienter vers des genres littéraires que j'affectionne peu habituellement. Finalement, je suis tombée sur un challenge intitulé « le tour du Monde en 80 livres » Déjà rien que le titre me plaisait : il annonçait tout un programme et je le trouvais très sympa! Bon, après réflexion, je me suis dit « 80 livres c'est quand même énorme » et puis, si je veux faire ce challenge sur une année, bah, la totalité de mes lectures fera partie de ce challenge (et il n'est absolument pas sûr que je parvienne à lire 80 livres en 1 an). En outre, il fallait que je dresse une première liste de ces 80 livres, ce qui n'était pas simple car je n'étais pas sûre de les trouver en bibliothèque, et alors je devrais les acheter... Bof bof!

Du coup, je me suis réappropriée ce challenge, et l'ai transformé en « une année autour du Monde ». Le principe? Lire, durant cette année 2015, des romans venus des quatre coins de la planête. Le but est de découvrir de nouveaux auteurs, mais aussi de découvrir d'autres pays via la littérature (ce qui m'avait bien plu d'ailleurs, avant de partir en Islande : pouvoir m'immerger dans un autre pays avant d'y aller physiquement). Bref, un petit tour du Monde depuis mon canapé! Comme je ne connais pas beaucoup de romans étrangers, j'attends aussi vos propositions! Bon, j'ai déjà mon 1er pays la France (hihi, facile!) que je vais poster prochainement. Et le 2ème qui sera la Finlande. Ensuite, à voir!

Voir les commentaires

2015-01-09T23:10:54+01:00

Hunger games, tome 3 La révolte de Suzanne COLLINS

Publié par 1000N1
Hunger games, tome 3 La révolte  de Suzanne COLLINS

4ème de couverture: Je m'appelle Katniss Everden. Je devrais être morte. Maintenant je vais mener la révolte.

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.


Une phrase: Car, en réalité, c'est souvent dans leur propre intérêt : mentons à Katniss à propos de la rébellion pour qu'elle n'aille pas commettre quelque chose de dingue.”


Et voilà, le dernier tome. Comme les deux premiers tome, je l'ai dévoré. Je ne parvenais pas à m'arrêter de lire, j'avais envie de savoir ce qui allait se passer après. Dès que j'avais un moment, avant le travail, après, avant de m'endormir, j'avalais quelques pages. C'est une lecture vraiment facile, de détente. On enchaîne les pages sans s'en rendre compte. En cela on sent déjà que l'écriture s'adresse à un jeune public : elle est accessible, directe, facilement compréhensible et assimilable, et même avec une attention fluctuante, on ne perd pas le fil du récit. L'histoire m'a portée tout le long du roman, de ces 3 romans même. L'intrigue est vraiment bonne, novatrice, surprenante et donne envie de lire ce roman, de savoir ce qui va se passer. Avant d'ouvrir ces romans, et il est vrai en les lisant également, j'avais la sensation de découvrir une histoire nouvelle, différentes de celles que j'avais pu lire jusqu'à présent.

Cependant, contrairement à ce que la rapidité avec laquelle j'ai lu ces trois tome pourrait laisser penser, je ne suis pas totalement emballée par cette saga. Tout d'abord, je reprocherai à l'auteure un manque d'imagination créative ou une absence de prise de risque puisque les 3 tomes sont organisés sur le même schéma. Si bien qu'on sait par avance que telle étape va suivre telle autre étape, avant de parvenir à cette autre étape cruciale. Bref, c'est à chaque fois une montée crescendo en tension, en suspens et en action. Pour le 1er tome ça marche, pour le 2ème on se dit que le schéma est attendu, convenu, pour le 3ème on se dit que c'est dommage. Surtout que pour les 3 romans, mon constat – mon reproche plutôt- est le même : une première partie qui traîne en longueur, dont on ne voit pas trop l'intérêt, et qui au lieu de maintenir le suspens et d'accrocher le lecteur l'ennuie un peu. Ensuite, comme je l'avais noté pour le tome précédent, l'auteure n'explore pas assez les sentiments, les réflexions, les hésitations de son héroïne. Elle n'exploite pas à 100% les possibilités de ses personnages, et des relations qu'ils tissent entre eux, c'est dommage. Katniss manque de réflexion, et de charisme. Et enfin, même si la fin m'a plu car elle n'était pas convenue, et m'a surprise (oui, je ne m'y attendais pas du tout, mais alors pas du tout) je le trouve bâclée. L'auteure aurait pu écrire tellement plus sur ces derniers moments de sa saga, faire durer le suspens et le plaisir, laisser le temps au lecteur d'être étonné, indigné, attristé et plein d'autre adjectif en é! Mais non, elle termine ça en une quarantaine de pages à peine, comme si elle voulait vite conclure ce récit, qu'il ne l’intéressait plus ou que le final n'est pas si important finalement. Quel dommage! D'ailleurs, certaines scènes se déroulent si vite, et sont tellement implicites que je n'avais pas tout saisi lors de ma lecture. Lors des premières pages du final, je me disais “bon, vu comme elle nous relate tout cela, on va vite découvrir que ce n'est pas la réalité, mais un rêve de Katniss ou un jeu de son imagination. L'héroïne va se réveiller, reprendre conscience et l'histoire va reprendre, se poursuivre différemment. L'auteure cherche à nous égarer, mais elle ne va pas finir son récit ainsi, elle traite ces événements trop légèrement”. Eh bien si pourtant! Et cela m'a laissé un petit goût de déception.

Bon, pour ma part, je ne peux pas terminer mon article sur cette note, parce que ça laisserait penser que cette saga est mauvaise; or ce n'est pas le cas. Je recommande d'ailleurs sa lecture pour les ados / jeunes adultes. Quant aux autres, la lecture des Hunger Games ne vous est pas interdite ni déconseillée, mais il faut garder en tête que ces romans sont destinés à un jeune public pour ne pas être déçu lors de leur lecture. Et surtout, j'insiste sur ce point, l'idée de départ est bonne, l'intrigue est vraiment originale. Maintenant, ce n'est que mon avis! J'attends les vôtres (et pour d'autres avis, je vous rappelle ces deux liens http://titesarah027.skyrock.com/3235470421-Hunger-Games-la-trilogie.html http://lydianeyannick.over-blog.com/2014/11/hunger-games.html

Voir les commentaires

2015-01-08T18:52:22+01:00

Hunger games, tome 2 L'embrasement de Suzanne COLLINS

Publié par 1000N1
Hunger games, tome 2 L'embrasement  de Suzanne COLLINS

Malgré l'actualité sanglante, abominable et atroce, les articles reprennent leur rythme. Et je dois dire qu'hier, quand je n'en pouvais plus de toutes ces images télévisées, de ces mêmes images affreuses, de ces interviews toutes plus poignantes les unes que les autres, quand j'ai senti à plusieurs reprises les larmes me monter aux yeux, et la colère m'envahir, la lecture fut un bon refuge. La puissance de la lecture, comme la puissance de l'image, de la créativité humaine pour s'opposer aux abominations, à la barbarie et à l'intolérance me semblent encore plus fondamentales aujourd'hui...

Place à l'article

4ème de couverture: Les jeux continuent! Plus teribles que jamais...

Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la Tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le Capitole est devenue le symbole d'une rebellion qui pourrait bien embraser Panem. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésitera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des Jeux de l'Expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...

Une phrase: Ca fait beaucoup à avaler d'un coup, ce plan complexe dans lequel je n'étais qu'un pion, tout comme je n'étais destinée à rester qu'un pion dans les Hunger Games.”

Bon, que dire de ce second tome. Un bilan un peu mitigé. Le début du roman ne m'a pas du tout emballé. Je n'y retrouvais pas l'énergie découverte dans la fin du 1er tome. J'avais l'impression que le soufflé était retombé, je ne retrouvais pas ce qui m'avait séduit dans le 1er tome. C'est surtout le rythme du récit et de l'histoire qui me bloquait: je trouvais à la fois que les évènements trainaient et que les actions s'enchainaient trop vite. Pas facile à expliquer comme impression! Disons que l'auteure voulait certainement montrer comment la conscience de Katniss s'éveille doucement, au fur et à mesure des évènements qui la bousculent. Mais moi, tout ce que j'ai vu, c'est une jeune fille un peu stupide, qui ne se pose aucune questions, puis change d'avis du tout au tout, suite à tel acte ou tel changement dans son quotidien. J'ai trouvé l'héroïne assez creuse, sa personnalité peu développée, et surtout qu'elle n'avait aucune reflexion, aucun recul. J'aurais aimé que Suzanne Collins travaille plus son personnage, sa mentalité, son évolution, sa lente maturation. Je n'ai rien eu de tout ça, et ça m'a un peu gênée.

Ensuite, le roman prend un second souffle, avec La grande surprise du livre, qui n'en est pas une puisqu'on sent que l'histoire va prendre ce tournant bien avant que l'auteure ne nous l'annonce avec tambours et trompettes. Il n'empêche, à partir de là, je m'y suis retrouvée. J'ai ressenti l'action, le suspens, le doute, les questions. Enfin, le roman devait vivant, enfin je vivais de nouveau les évènements avec Katniss. Bon, l'héroïne en elle-même n'avait pas plus évoluée et restait, pour moi, encore trop superficielle, mais au moins le rythme était revenu. Je me suis donc mise à dévorer ce roman jusqu'à la dernière ligne! Et j'ai enchainé avec le tome 3, dont j'ai déjà lu 170 pages (bon faut dire que c'est écrit gros et que ça se lit très très vite!) Donc prochainement un petit article sur le 3ème et dernier tome.

Voir les commentaires

2015-01-07T18:40:50+01:00

Refuser la barbarie

Publié par 1000N1

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog