Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “van cauwelaert”

2013-10-19T14:22:48+02:00

L’apparition de Didier VAN CAUWELAERT

Publié par 1000N1

4ème de couverture: « Je m’appelle Juan Diego. Je suis un indien aztèque. Je suis mort en 1548 et depuis j’attends.

Je m’appelle Nathalie, je vis aujourd’hui, je suis médecin, j’ai quarante ans et je ne crois en rien.

Deux personnes peuvent-elles s’entendre, se rejoindre et s’aider à quatre siècles de distance ? »

Une phrase : «Mais c’est toi qui as le pouvoir de me libérer ; j’ai tant besoin de le croire. »

Encore un roman trouvé dans notre gite durant nos vacances. En lisant la 4ème de couverture, je m’attendais à un bouquin dans la veine de Marc Lévy, une histoire d’amour entre un fantôme et un être humain, du réchauffé quoi ! Eh bien non, j’avais tout faux ! L’auteur choisit une autre route narrative et tant mieux. Bon ce n’est pas non plus une grande histoire bouleversante, mais j’ai pris plaisir à lire ce livre, à me laisser surprendre par l’intrigue et ses retournements inattendus. C’est un livre qui se lit facilement et qui permet de passer un bon moment, sur fond de mystère et de miracles religieux.

Voir les commentaires

2021-08-07T22:27:09+02:00

Jules de Didier VAN CAUWELAERT

Publié par 1000N1

me de couverture: A trente ans, Alice retrouve la vue. Pour Jules, son chien guide, c'est une catastrophe. Il perd son rôle, son but sur terre. En plus, on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères.

Il ne me reste plus qu'une obsession – la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le cœur.

Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l'énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d'aveugle.

 

Quelques phrases : "C'est un chien qui, par nature, par devoir et par besoin, a charge d'âme. Ne le décevez pas.
J'ai signé mon attestation, et je suis reparti avec mon chargé d'âme et son sac de croquettes"


 

N'étant pas certaine de pouvoir passer à la médiathèque avant mon départ en vacances, j'avais fait une petite descente dans la bibliothèque perso ma maman. Je lui ai emprunté deux courts romans avec lesquels j'étais à peu près sûre de passer un bon moment. En premier lieu, ce roman-ci. J'avais lu, il y a quelques années (déjà lors de vacances!) un roman de cet auteur que j'avais beaucoup aimé (L'apparition). Je l'avais trouvé très bien écrit et original. Rebelotte avec ce livre-ci. C'est juste un plaisir à lire. J'ai eu du mal à le lâcher dès que je l'ai commencé. L'écriture est si fluide, si naturelle, on enchaine les pages sans s'en rendre compte. Et l'histoire, une fois encore, n'est pas banale. J'ai trouvé cette histoire d'amour quasi impossible entre Alice et Zibal qui sont réunis par un chien tellement originale, et en même temps par la magie de l'écriture de Didier Van Cauwelaert elle semblait tout à fait probable. Un soupçon de romantisme, quelques rebondissements, de l'humour, des personnages attachants, un labrador exceptionnel, et me voilà embarquée dans cette histoire que j'ai dévorée!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog