Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2017-12-28T10:19:41+01:00

Carrefour des nostalgies d'Antoine LAURAIN

Publié par 1000N1

4ème de couverture: François a perdu les élections. Depuis, des souvenirs se bousculent dans sa tête. Retrouvant une photo de classe vieille de trente ans, il s'interroge sur ce que sont devenus ces adolescents. Il convoque alors un ami des services secrets pour retrouver les coordonnées de ses anciens camarades. Clément est devenuréalisateurs de films érotiques, Delphine est coiffeuse,... De rencontres en hasards, sa promenade le ménera jusqu'aux mystères que cachaient les visages, alors francs et familiers, de la jeunesse.

 

Une phrase: Je retrouvais la pensée apaisante que la vie est somme toute assez simple, qu’elle est devant soi, pleine de rencontres et de hasards. Qu’elle est longue comme les journées de l’enfance. C’est après que le temps se rétracte »

 

Ce livre-ci, c'est ma grande soeur qui me l'a prêté! http://lydianeyannick.over-blog.com/2017/10/carrefour-des-nostalgies.html Eh oui, la lecture est une affaire de famille chez nous!
Elle m'avait déjà fait découvrir le Chapeau de Mitterrand de cet auteur, livre que j'avais beaucoup aimé http://1000n1.overblog.com/2015/01/le-chapeau-de-mitterrand-de-antoine-laurain.html J'ai bien retrouvé le style de ce roman d'ailleurs dans Carrefour des nostalgies. Sa manière très particulière de mener le récit, je dirais même de mener le lecteur par le bout du nez, sans que celui-ci s'en plaigne! Au contraire! L'écriture est très agréable, fluide, poétique parfois. On entend le héros nous narrer son histoire, on le lit comme on l'écouterait parler. Et on le suit au gré du hasard, car c'est ainsi qu'est présentée l'histoire et c'est bien ainsi qu'on la vit! Jamais je ne me suis dit “non mais qu'est ce qu'il est encore allé inventer? Et il croit qu'on va gober ça?” Non, j'y ai cru à fond! Tout semble logique, naturel, comme dans la vraie vie! Il y a des rencontres, des imprévus, des découvertes, des souvenirs qui resurgissent au bon moment, et toute une série de petits hasards qui nous mènent là où nous sommes. Je crois beaucoup à cela d'ailleurs, que l'échec n'est pas une fin en soi. Qu'il faut voir ce qu'il y a derrière cet échec, cet imprévu qui nous mine. Souvent, avec un peu ( parfois beaucoup) de recul, on se rend compte que cet élément déclencheur, cet événement imprévu qui semblait être la fin du monde fut un tremplin pour un autre départ, un nouveau souffle, une autre énergie. Sans cette défaite aux élections, François n'aurait pas vécu toute cette aventure, et ça aurait été dommage pour nous!
En refermant le livre, je me suis questionnée aussi “que sont devenues toutes ces personnes du lycée?” Elles-aussi ont disparus dans le néant, comme des personnages d'un livre, comme s'ils n'avaient pas d'existence réelle.

Vous l'avez compris, ce livre m'a bien détendue et bien fait cogiter! ;-)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
B
C'est vrai que lorsqu'on regarde les photos de classe on aimerait bien savoir ce que sont devenues toutes ces personnes. J'avais eu l'occasion d'en retrouver quelques unes avec "copains d'avant", mais le site est devenu tellement nul ensuite que je me suis désabonnée.
Répondre
S
ça semble sympa comme lecture, peut-être que ça me plairait bien à moi aussi !
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog